Surendettement : privilégiez le dialogue !


08 Novembre 2017


Difficultés financières
En cas de difficultés financières, communiquer avec vos créanciers est essentiel, mais d’autres solutions permettent aussi de faire face. Le point avec Thierry Gingembre, expert en recouvrement.
article_img
Vous accumulez les dettes et vous ne vous en sortez plus ? « En situation de surendettement, la tentation est grande de se décourager, et pourtant c’est la capacité à réagir et à contacter les bonnes personnes qui sera déterminante », conseille Thierry Gingembre, président du Syndicat national des cabinets de recouvrement.

Si malgré vos efforts, votre endettement s’accroît, le Centre d’action sociale de votre commune peut vous aiguiller dans vos démarches. Si votre dossier est accepté, vous pourrez bénéficier d’un plan personnalisé : prêts renégociés, paiements étalés, diminution des montants de remboursement... Vous serez inscrit au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (Ficp), consultable par les établissements bancaires.

Vous pouvez aussi faire appel à la Commission de surendettement et monter un dossier auprès de la Banque de France en remplissant un formulaire via son site Internet. Si votre situation ne permet pas de règlement, même partiel, la Banque de France peut vous proposer une procédure de rétablissement personnel, comme la vente des biens pour rembourser les dettes, par exemple.
 

« La pire solution est de ne rien faire »


Dans le cas de figure où la commission refuse votre dossier, vous aurez l’avantage de ne pas vous retrouver fiché auprès des banques. Il faudra alors que vous surmontiez vos difficultés par vous-même. Rassurez-vous, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas être guidé dans vos démarches par les professionnels de l’aide sociale. 

Dans tous les cas, restez en contact avec vos créanciers – par téléphone ou par courrier – pour tenter de négocier. Ce dialogue est souvent fructueux. « La pire solution est de ne rien faire. Il faut absolument discuter avec les créanciers, un par un, expliquer sa situation et négocier des échelonnements, voire la suppression des dettes dans certains cas », assure Thierry Gingembre.

 
Mots clés : argent , démarches , précarité , remboursement , surendettement

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide