Retour Articles Vies de famille

Grossesse : comment préserver sa santé mentale ?

Si la grossesse est une période de bouleversements physiques, elle l’est aussi pour la santé mentale ! Une fragilité qui se poursuit jusqu’au postpartum. Nos conseils pour prendre soin de soi psychologiquement pendant cette phase.

 

L a grossesse ? « Une période à haut risque pour la santé mentale », affirme la sage-femme Anna Roy. Le nombre de femmes enceintes consultant un professionnel pour évoquer leurs difficultés psychiques est d’ailleurs en augmentation. Et pour cause : « La grossesse incarne un temps de changement physiologique mais aussi du psychisme, dont on s’occupe beaucoup moins, alerte Mathilde Bouychou, psychologue, auteure du livre Désir d’enfant (éd. Solar) et créatrice du podcast « Parentalité(s) ». Elle peut aussi accentuer certaines fragilités préexistantes, comme des difficultés d’attachement ou un traumatisme. »

Mieux vaut prévenir…

Sa grossesse, Sarah n’en garde pas un souvenir agréable : « J’ai perdu ma mère trois mois avant d’être enceinte. Je me souviens de ma grossesse comme de la traversée d’un long tunnel sombre qui s’est éclairci peu à peu, notamment grâce à la thérapie que j’ai fini par suivre. » Un soutien psychologique vivement encouragé par sa sage femme, qui craignait une dépression du post-partum pour la jeune maman. D’ailleurs, un tel suivi est adaptable et peut même débuter avant la grossesse : « Le lien de confiance est ainsi engagé avec le professionnel de santé, ce qui permet d’agir plus rapidement en cas de besoin. Car plus on prend les difficultés en charge tôt, moins elles sont ancrées », explique Mathilde Bouychou.

 

L’importance du suivi

Psychologue, sage-femme (en parallèle du suivi gynécologique), accompagnants périnataux… autant de professionnel(le)s à qui faire appel dès les premiers signes : fatigue persistante, angoisses, tristesse, peurs. « Il faut alors solliciter quelqu’un qui soit en mesure de vraiment écouter ce que la future ou jeune mère traverse », recommande la psychologue, qui conclut : « La santé mentale des parents est essentielle pour que leurs enfants se développent au mieux sur le long terme. »

 

Mots clés

Mots clés

grossesse

santé mentale

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

22.01.2024

Premiers jours du premier enfant : une nouvelle vie, de nouvelles habitudes