Retour Articles Vies de famille

Mettre un bien en location : via une agence ou en direct ?

 

Un bien proposé à la location peut trouver preneur en quelques heures – notamment à Paris où le marché est tendu – comme plusieurs mois. Louer en direct ou passer par une agence, quelle est la meilleure option ? 

 

En France, le propriétaire d'un bien immobilier peut le louer directement ou de manière intermédiée, c'est-à-dire en passant par une agence immobilière. Si beaucoup de propriétaires envisagent d'abord de louer par eux-mêmes afin d'éviter les frais d'agence qui peuvent représenter entre 6% et 10% des loyers annuels*, se lancer seul demande du temps et de la rigueur.  

 

Soigner son annonce 

« Pour proposer son bien à la location sans faire appel à une agence, il faut avant tout rédiger une annonce qui propose de belles photos. Celles-ci doivent correspondre à la réalité du bien, tout comme la description qui doit être très détaillée », explique Christophe Demerson, président de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (Unpi). Les coordonnées du loueur doivent par ailleurs être visibles, : numéro de téléphone et adresse mail, afin que les candidats intéressés puissent facilement le joindre. « Dans les zones tendues, comme à Paris, il y a peu d'offres et les personnes à la recherche d'un logement vont avoir tendance à appeler dès qu'elles consultent l'annonce », précise Christophe Demerson.  

 

Faire preuve de rigueur dans la rédaction du bail d'habitation 

Le président de l'Unpi insiste ensuite sur la rigueur avec laquelle l'état des lieux et la rédaction du bail d'habitation doivent être établis. « Certains propriétaires trouvent des exemples de baux en ligne dont ils se servent pour la location de leurs biens. Sauf que la législation évolue rapidement et que ces documents deviennent donc vite obsolètes. » Or, en cas de litige, un bail qui n'est pas à jour jouera contre les intérêts du propriétaire. L'administration fiscale peut par ailleurs réclamer un grand nombre de pièces justificatives à ce dernier, même plusieurs années après la fin du contrat : diagnostic de performance énergétique (Dpe), photocopie des papiers d'identité des locataires, etc. Il faut donc tout conserver soigneusement. 

 

« Tester » l'agence avant de lui confier son bien 

Si toute cette gestion s'avère trop complexe, Christophe Demerson recommande de s'adresser à un professionnel. « Passer par une agence offre une plus grande tranquillité, à condition de tomber sur une enseigne sérieuse. » Pour trouver la perle rare, il faut faire jouer le bouche-à-oreille et ne pas hésiter à « tester l'agence ». « Le mieux est de les contacter pour voir s'ils sont réactifs, regarder si les annonces des biens qu'ils proposent sont mises à jour, évaluer le montant des frais, etc. » Et si certains peuvent être tentés de confier leurs biens à plusieurs agences afin d'accélérer le processus, l'expert estime qu'il vaut mieux se concentrer sur un contact fiable qui aura à cœur de satisfaire les deux parties. 

 

*Se Loger, 2020.

 

 

 

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

09.02.2024

Colocation intergénérationnelle : 1 toit, 2 générations