Retour Articles Vies de famille

Laisser son enfant seul à la maison, comment franchir le cap ?

Vous aimeriez que votre enfant rentre seul de l’école et reste à la maison en toute autonomie en attendant votre retour ? Une étape à préparer en amont, pour la franchir en toute sérénité.
 


« Beaucoup d’enfants ont peur de rester seuls », prévient d’emblée Emmanuelle Juillard, thérapeute et autrice du livre Enfants – ados, moments difficiles – solutions faciles. D’où la nécessité de préparer en avance cette étape. Cela commence par un questionnement essentiel.


 
Enfant seul à la maison : est-il prêt ?


Pour le savoir, il suffit de lui demander ! Et d’écouter sa réponse : « Est-ce un vrai "oui" ou pour faire plaisir ? Aux parents de l’évaluer, en suivant leur intuition : ce sont eux les spécialistes de leur enfant », encourage Emmanuelle Juillard. 
Un prérequis : éviter de le laisser seul avant 8 ans. Pour la thérapeute, deux conditions doivent être réunies : « L’enfant doit maîtriser sa sécurité physique et être doté de suffisamment de maturité émotionnelle. Autrement dit, sa capacité à s’adapter à un imprévu, grâce à sa confiance en lui. »


Ce passage, Olivia et David, parents d’Elina, 10 ans, l’ont traversé l’an passé : « Avant l’été, elle nous a affirmé qu’elle n’avait plus besoin d’allumer sa veilleuse la nuit. Plus la rentrée approchait, plus elle voulait agir seule : aller à la Poste, à l’épicerie… Quelques semaines après son entrée en 6ème, voyant qu’elle évitait d’être près de nous devant ses copains (rires), on lui a demandé si elle aimerait revenir seule. Elle était ravie ! »


Des essais avant le grand saut


On essaie d’abord sur un trajet « école-logement » effectué seul, tout en sachant que l’un des parents observe de loin ; puis une fois par semaine seul, jusqu’à l’autonomie totale : « Le but est qu’il sache que ses parents sont là si besoin, tout en acceptant de s’assumer seul. Ces tests permettent aussi aux parents de se rassurer », explique Emmanuelle Juillard. 
À cette fin, des aide-mémoires sont également requis : sous forme de fiche à emporter, avec tous les éléments à ne pas oublier (clés, numéros à appeler, règles de sécurité pendant le trajet, etc.). Et sous forme de consignes affichées à la maison : fermer la porte à clé, faire ses devoirs… « Des règles qui dépendent de chacun, comme un contrat. » Sans oublier les numéros d’urgences… et le contrôle parental, en cas d’achat d’un téléphone.
 

Mots clés

Mots clés

enfants

garde d'enfant

autonomie

parents

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

05.02.2024

À 76 ans, Françoise apporte le goût de la lecture aux enfants