Retour Articles Vies de famille

Comment profiter des aides à domicile ?

Certains événements bouleversent l’équilibre familial. Une grossesse, une séparation, une maladie rendent parfois l’organisation de la vie quotidienne compliquée. Dans ces périodes de transition, la Caf peut vous proposer une aide à domicile.

 

Parce que personne n’a appris à être parent ou à gérer une situation personnelle compliquée, il arrive que l’on ait besoin d’un accompagnement temporaire au sein de sa famille, dans les relations parents-enfants, l’organisation ou encore l’entretien de la maison. Sachez que dans certaines situations qui modifient profondément l’équilibre familial, comme une séparation, un déménagement, une maladie, une naissance ou un décès, la Caf peut vous proposer une aide temporaire à domicile.

« L’aide et l’accompagnement à domicile (Aad) financée par les Caf a pour but d'accompagner ponctuellement les familles lors de moments pouvant fragiliser leur organisation. L’Aad permet d’apporter une aide matérielle et/ou éducative aux personnes confrontées à un événement particulier », précise Djamila Colson, conseillère thématique insertion-autonomie, travail social et parentalité à la Caf de Meurthe-et-Moselle. Concrètement, le Service d’aide et d’accompagnement à domicile (Saad) vous rencontre pour un premier entretien afin d’établir un diagnostic de votre situation. Il vous indique si un intervenant peut vous accompagner et établit avec vous un plan d’aide : quels sont les objectifs de l’intervention ? Pour quelle durée ? Quel volume d’heures et à quelle fréquence ?

 

Des professionnels formés pour vous accompagner

Ce service n’est pas financé à 100 % par la Caf. Il nécessite une participation financière de votre part, calculée
en fonction de votre quotient familial. Le montant peut aller de 0,26 € à 11,88 €. « Le crédit d’impôt de 50 % s’applique pour cette offre de service, ajoute-t-elle, et les services fiscaux reversent les 50 % aux familles dites “non imposables. »
« Cette offre de service est assurée par des professionnels formés, qualifiés et diplômés »,
assure la conseillère. Deux types d’aides à domicile peuvent vous être proposés : le technicien de l'intervention sociale et familiale (Tisf), qui assurera une dimension éducative dans l'accompagnement de la parentalité ; et l’accompagnant éducatif et social (Aes), pour les actes de la vie quotidienne à domicile.

 

Ne pas hésiter à demander de l’aide

Ce dispositif soutient les familles qui font face à une transformation de l’équilibre familial, et est donc limité dans le temps (sauf exception, le délai maximum d’intervention du professionnel est d’un an). « Munies de leur numéro d'allocataire, les familles doivent s’adresser aux associations d'aide à domicile les plus proches de leur lieu d'habitation » indique la conseillère. Les coordonnées de ces structures sont disponibles sur le site caf. fr. Car n’oubliez pas : si vous ne savez plus où donner de la tête, il est important de demander de l’aide pour ne pas laisser la situation empirer !

 

En savoir plus :

L’Aad, vous soutenir à domicile | Bienvenue sur Caf.fr

Je souhaite bénéficier d’une aide et d’un accompagnement à domicile | Bienvenue sur Caf.fr

 

 

Mots clés

Mots clés

aides à domicile

Aad

accompagnement

solutions

Ca peut aussi vous intéresser

Accident de vie
Accident de vie
Accident de vie

Article

25.07.2023

L'AJPA : une aide essentielle pour les proches aidants