Retour Articles Vies de famille

Relation amoureuse au travail : quelles limites ?

Rencontrer l’âme sœur sur son lieu de travail, c’est possible ! Et même assez courant… Mais est-ce autorisé ? L’employeur a-t-il son mot à dire ? Comment conserver une ambiance de travail sereine tout en étant épanoui sur le plan sentimental ?

En France, environ 14 % des couples se forment sur leur lieu de travail*. Comme tous les espaces de sociabilisation, le bureau, l’entreprise, l’usine ou l’espace de coworking sont autant d’endroits où il est possible de faire des rencontres. Si celles-ci sont d’abord professionnelles, il arrive qu’elles prennent une tournure amicale, voire amoureuse. En France, contrairement aux Etats-Unis, par exemple, rien n’interdit ce type de relation. Maître Sabrina Adjam, avocate en Droit du travail au Barreau de Paris est formelle : « Le respect de la vie privée, prévu par l’article 9 du Code Civil, implique qu’un salarié ne peut pas être sanctionné pour des faits qui relèvent de sa vie privée, comme le fait d’entretenir une relation avec un collègue ». En clair : la loi n’interdit pas l’amour au travail et toute charte ou règlement intérieur qui formulerait ce type d’interdiction serait considéré comme abusif. De même, une entreprise qui licencierait un salarié pour le seul motif que celui-ci entretient une relation amoureuse avec un ou une collègue de travail serait sanctionné.

 

La loi… et l’esprit de la loi

Même si la loi n’impose rien, tout est, en matière de justice, affaire de contexte et de nuance. « Une relation ne pose pas de problème tant qu’elle ne met pas en péril la bonne marche de l’entreprise, le service rendu et qu’elle ne nuit pas au travail de l’équipe », explique Maître Adjam. Un(e) salarié(e) qui nouerait une relation avec son ou sa supérieur(e) hiérarchique est un cas de figure qui peut notamment poser quelques problèmes liés à un certain favoritisme entrainant de possibles conflits d’intérêts.

 

La prudence en première ligne

S’il n’y a aucune obligation pour un(e) salarié(e) de déclarer à son employeur une relation qu’il aurait avec un(e) collègue de travail, il peut être plus sain de le faire pour maintenir la confiance avec ses supérieurs et éviter d’éventuels quiproquos. Une fois l’annonce réalisée, il convient également de rester discret, le lieu de travail imposant des règles tacites de bonne conduite, comme le fait de ne pas porter atteinte aux bonnes mœurs, par exemple. « Il faut tout de même garder à l’esprit qu’une relation amoureuse au travail peut dégénérer, notamment quand le couple se sépare ou quand les deux parties n’ont pas les mêmes attentes », prévient Maître Adjam. Même si ce n’est pas toujours facile, il est souvent plus sain que l’un des deux membres du couple quitte l’entreprise… un bon moyen d’éviter le mélange des genres et les conséquences potentiellement négatives qui vont avec.

*Ifop, 2018

Chloé Dussère

Mots clés

Mots clés

Relations amoureuses

Collègue

Professionnel

Ca peut aussi vous intéresser

Vie professionnelle
Vie professionnelle
Vie professionnelle

Article

12.01.2024

Je suis travailleuse saisonnière