Voyager sans risque quand on est enceinte

Durant une grossesse, il y a deux périodes plus risquées pour voyager : « D’une manière globale, méfiez-vous du risque de fausse couche spontanée qui survient généralement au cours du 1er trimestre, ainsi que de la menace d’accouchement prématuré au 3e trimestre », prévient le docteur Tiphaine Beillat, gynécologue à la Clinique Mathilde de Rouen.

L’idéal pour voyager enceinte, serait donc le 2e trimestre. À condition de consulter votre gynécologue avant de partir et au retour, pour vérifier que votre grossesse se déroule bien.
 

Bien choisir sa destination

Voyager enceinte, certes, mais pour aller où ? Là encore, des questions légitimes se posent. « Mieux vaut éviter à l’étranger les pays qui peuvent être le foyer d’infections dangereuses, ceux où les conditions d’hygiène ne sont pas optimales ou encore ceux dans lesquels les structures médicales se font rares », indique la spécialiste. De plus, sachez que la plupart des médicaments contre les maladies parasitaires ainsi que certains vaccins (sauf ceux prescrits contre la Covid-19 et la grippe) sont contre-indiqués pendant la grossesse.

Quelle que soit votre destination, privilégiez le confort et la tranquillité. On préfèrera ainsi effectuer des longueurs à la piscine plutôt qu’un trekking en montagne. Les sports nautiques (surf, plongée, planche) sont déconseillés pendant la grossesse et il n’est pas recommandé de se rendre dans des destinations à très haute altitude (plus de 3 000 mètres) pour éviter l’hypoxie (manque d’oxygène) pouvant entraîner des malaises.
 

Voiture, train ou avion ?

Côté moyen de transport, tout est permis ! Même si quelques précautions s’imposent. Pour les longs trajets en voiture, pensez à faire des pauses toutes les 1h30 pour marcher un peu, respirer et vous hydrater. 

Pour les voyages en train, évitez les correspondances et optez pour un train climatisé, avec wagon-restaurant, voire couchette si vous voyagez de nuit. Et concernant les voyages en avion, assurez-vous que la compagnie aérienne accepte bien les femmes enceintes, car certaines refusent les femmes à partir du 7e mois de grossesse et peuvent réclamer un certificat médical. 

« Quel que soit le moyen de transport, pensez à vous munir de bas de contention car le risque de phlébite est plus élevé enceinte. N’oubliez pas non plus de vous dégourdir les jambes, de vous étirer et de bien vous hydrater », conseille le docteur Beillat.
 

Papiers, médicaments…

Que vous partiez à l’autre bout du monde ou à 100 km de chez vous, emportez toujours votre dossier médical complet ! « En cas de consultation ou d’hospitalisation d’urgence, vous devez pouvoir montrer vos résultats d’analyses de sang, vos échographies et votre carte de groupe sanguin », souligne la gynécologue. 

Pensez également à prendre les ordonnances et les médicaments conseillés par votre médecin. Ce sont généralement des antispasmodiques, du fer, un antiacide et un anti-diarrhéique. Pour éviter le masque de grossesse (coloration brune de la peau sur le visage), il est déconseillé de vous exposez. Et selon l’endroit où vous partez, pensez à la moustiquaire, aux lunettes de soleil, chapeau... « D’une manière globale, privilégiez tout ce qui contribuera à votre bien-être et à votre sérénité », recommande le docteur Beillat. 
 

Pour aller plus loin

 

Mots clés

Mots clés

grossesse

 ‐ 

naissance

 ‐ 

sécurité

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

20.06.2022

Profiter du soleil enceinte, c’est possible !