Retour Articles Vies de famille

Vendre son logement : quelle est la meilleure saison ?

 

Meilleure luminosité en été, offres plus nombreuses à certaines périodes de l'année : pour vendre son bien au meilleur moment, il faut prendre en compte un certain nombre de critères. Voici quelques conseils pour publier son annonce au bon moment.

 

Si le marché immobilier fluctue au fil des mois, les mêmes tendances se répètent d'année en année. Pour vendre au meilleur moment, il est donc possible d'anticiper. « La période des mutations professionnelles constitue une vraie opportunité, elle intervient en général avant l'été. Dès qu'ils savent où ils sont mutés, de nombreux travailleurs se mettent rapidement à la recherche d'un bien », explique Frédéric Edelmayer, expert immobilier du Centre national de l'expertise. Il précise que ces recherches se poursuivent également après la pause estivale.

 

Le printemps, saison idéale

Le printemps et le début de l'été sont donc généralement considérés comme des périodes favorables pour mettre en vente un bien immobilier. L'expert souligne d'ailleurs que les conditions météorologiques agréables et les jours qui rallongent facilitent les visites.  « Le produit est toujours plus facile à mettre en avant quand il y a du soleil, en particulier lorsqu'il s'agit d'une maison avec un jardin fleuri. Cet aspect est moins gênant pour les appartements : la luminosité naturelle compte, mais elle est moins essentielle que pour visiter un bien qui possède un espace extérieur. »

 

Bien choisir les horaires de visites

« L'hiver n'empêche pas de vendre son bien immobilier », relativise néanmoins Frédéric Edelmayer. Il explique d'ailleurs qu'une vague d'acquisitions intervient toujours en début d'année, lorsque la période du paiement de la est passée. Celle-ci est automatiquement due par le propriétaire au 1er janvier, pour toute l'année écoulée. « Plus que la saison, ce qui compte c'est l'horaire auquel la visite est organisée. » Il recommande ainsi de toujours faire venir les potentiels acquéreurs pendant la journée afin que ceux-ci puissent évaluer les détails extérieurs du bâti, l'orientation du bien, faire un tour dans les environs pour y découvrir les commerces, les écoles, etc.

 

Des spécificités régionales

Certaines régions nécessitent une approche différente en termes de calendrier. Sur la Côte d'Azur par exemple, les mois de juillet et août sont moins favorables. « Les touristes arrivent en nombre et les biens sont donc pour beaucoup occupés. Les routes sont par ailleurs très encombrées, ce qui peut décourager certains visiteurs ». À l'inverse, les biens situés en montagne sont difficiles d'accès en hiver et il est donc plus simple de les faire visiter en dehors des mois les plus froids. Enfin, en région parisienne, le nombre de visites diminue drastiquement pendant la période estivale. Mieux vaut donc attendre la rentrée pour proposer son bien à la vente.

 

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

09.02.2024

Colocation intergénérationnelle : 1 toit, 2 générations