Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Rentrée étudiante : 6 clés pour bien accompagner son enfant

Les études supérieures représentent un virage à 180° pour le jeune bachelier. Il va devoir fournir un travail personnel plus important et parfois aussi quitter le foyer familial. Voici quelques astuces pour l’aider à franchir cette nouvelle étape. 

 

Le bac en poche, votre enfant met le cap sur les études supérieures. C’est le coup d’envoi d’une nouvelle vie, synonyme de découvertes et d’autonomie, mais aussi d’un encadrement pédagogique moins important. Bien que jeune adulte, il a encore besoin de votre soutien pour prendre les bonnes habitudes sur le plan scolaire et la vie pratique. Voici 6 conseils à suivre.


L’assiduité, il acquerra

Pour se faire au « métier » d’étudiant, « la règle de base, c’est d’assister à tous les cours. Une grande part des étudiants qui échouent en première année d’université le font par décrochage et non par échec aux examens », constate Anne Ulpat, psychologue de l’Education nationale au centre d’information et de documentation Médiacom à Paris.
 

La prise de notes, il optimisera

Encouragez-le à utiliser des abréviations, des symboles, à faire des schémas pour prendre des notes plus efficaces et rapides en cours. Et incitez-le à les relire et les restructurer pour mémoriser les notions.
 

Son planning, il organisera

Pour bien gérer son temps, rien de tel que d’indiquer dans son agenda ses plages de travail, mais aussi ses tâches ménagères, ses courses, ses activités physiques... « A 18 ans, quand on est seul, le temps est vite grignoté par la liberté qu’on a de voir ses copains, de regarder des séries... Il faut un minimum de structure dès le départ », conseille la psychologue.


A s’entourer, il apprendra

Sur le campus, votre enfant peut se sentir perdu et isolé. Incitez-le à aller vers les autres, à réviser avec ses camarades. On lui parle des différents services susceptibles de l’aider : tutorat, service universitaire d’information et d’orientation, bureau d’aide à l’insertion professionnelle, service social, associations, service médical… 


Positif, vous resterez

En tant que parent, il est légitime de se faire du souci, mais évitez de transmettre votre stress. Valorisez les découvertes à venir, les nouvelles rencontres, les cours en adéquation avec ses goûts, les activités culturelles et sportives, etc. « On reste à son écoute sans juger ce qu’il dit ou ressent. Et on dédramatise : une réorientation est toujours possible dès le prochain semestre, et un projet a le droit d’évoluer », ajoute Anne Ulpat.


Dans ses tâches annexes, vous l’aiderez

Pour l’aider dans sa gestion du quotidien, surtout au début, on peut lui cuisiner des repas sains à emporter, lui montrer comment remplir ses documents administratifs, lui apprendre à gérer son intérieur... Ce soutien lui permettra d’être plus serein, de se consacrer pleinement à ses études... et de les réussir.

 

Pour aller plus loin

Le site messervices.etudiant.gouv.fr

Le site soutien-etudiant.info

« Votre vie étudiante au quotidien » sur le site etudiant.gouv.fr

« Besoin d’un aide psychologique ? » sur le site etudiant.gouv.fr

Nos articles 

« Etudiant : faire appel à un mentor pour trouver sa voie »

« L’entraide, une force pour réussir ses études »

« Etudiants : comment prendre soin de votre santé mentale ? »

« Etudiants : mieux dormir pour réveiller ses performances »

« Etudiants : garder la santé sans se ruiner ! »

Retrouvez l’ensemble de nos articles consacrés aux étudiants

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

01.08.2022

Enfants : comment assurer leur sécurité lors de la baignade ?