Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Nos conseils pour faire baisser votre facture de chauffage

En France, le chauffage pèse souvent lourd sur le budget des foyers. En effet, c’est le premier poste de dépense énergétique dans un logement. Découvrez des astuces faciles à mettre en place pour faire des économies sur votre facture.

 

En France, le chauffage représentait, en 2020, près de 66 % des coûts énergétiques, soit une facture annuelle de 1 684 euros par ménage, selon une étude publiée par le groupe Effy, spécialiste de la rénovation énergétique, en janvier 2021. Heureusement, certains gestes du quotidien permettent de limiter les frais.

« Globalement, les dépenses évoluent selon la rigueur de l’hiver et la période à laquelle nous mettons le chauffage, constate Florence Clément, coordinatrice de l’information grand public et jeunes au sein de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Mais indépendamment des conditions climatiques, la première des choses à faire est d’éviter de surchauffer son logement. Dans les chambres surtout, il est conseillé de ne pas dépasser les 19°C-20°C. »

Sachez que faire baisser le chauffage d’un degré permet de diminuer de 7 % sa consommation d’énergie. Si vous partez plus d’une journée, mettez le chauffage en mode hors gel et coupez le ballon d’eau chaude électrique. « Ce sont des équipements très énergivores », souligne Florence Clément.
 

Isolez votre logement à moindre coût

Afin de lutter contre les déperditions de chaleur, la clé est d’avoir un logement bien isolé. Pensez notamment à vérifier l’isolation des ouvertures, au niveau des fenêtres ou de la porte d’entrée. « Dans les maisons anciennes en particulier, ces infiltrations représentent une perte de chaleur de 25 % », explique Florence Clément.

Si l’isolation de votre foyer n’est pas optimale, vous pouvez dans un premier temps poser des joints isolants adhésifs sur vos portes et fenêtres. Des bas de porte et des rideaux épais vous permettront également d’éviter les courants d’air froid.

Afin d’améliorer l’isolation de votre logement, sachez également que vous pouvez bénéficier d’aides pour les travaux de rénovation énergétique. Rapprochez-vous de votre mairie ou de l’Agence nationale de l'habitat (Anah) pour faire un point sur les subventions en fonction de votre situation.
 

Entretien annuel de la chaudière

Entretenir régulièrement vos installations de chauffage participe également à réduire le montant des factures. Assurez-vous de régler vos radiateurs et de les dépoussiérer fréquemment pour qu’ils diffusent leur chaleur de manière optimale.

Si vos murs sont froids, vous pouvez également poser une plaque réfléchissante derrière vos radiateurs, qui va renvoyer la chaleur émise vers l’intérieur de la pièce. Enfin, vérifiez qu’ils sont purgés tous les ans. Cela permet d’éliminer l’air qui s’est accumulé dans les canalisations, et d’y obtenir ainsi une bonne circulation de l’eau chaude.

Votre chaudière – qu’elle soit au fioul, au gaz, au bois, au charbon ou multi-combustibles –, doit, elle, faire obligatoirement l’objet d’un entretien annuel par un professionnel. En plus de prévenir une éventuelle intoxication au monoxyde de carbone, vous évitez ainsi les risques de surconsommation d’énergie, et ferez donc des économies.

 

Pour aller plus loin

« Etre mieux chauffé avec MaPrimeRénov' et habiter mieux » sur le site de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

« Comment bien isoler sa maison ? » sur le site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe)
Mots clés

Mots clés

argent

 ‐ 

consommation énergétique

 ‐ 

locataire

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

13.07.2022

Droit de préemption : quand vendre à la mairie s’impose