Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Les maltraitances économiques : l'autre visage de la violence conjugale

Souvent première manifestation de la violence conjugale, les maltraitances économiques dans le couple – dont sont principalement victimes les femmes – restent encore méconnues. Quels sont les signes à repérer et les moyens de s’en extraire ?

 

C'est une escalade progressive, insidieuse : un conjoint gère en exclusivité le compte joint du couple, puis dissimule les revenus de sa partenaire, prend des décisions financières sans la consulter… Enfin, il prend le contrôle de l’ensemble des dépenses. La victime se voit octroyer des sommes insuffisantes, voire interdire l'utilisation de moyens de paiement. La violence exercée peut aller jusqu'à la mise en danger du patrimoine familial ou du conjoint, la spoliation (compte courant vidé) en vue d’une séparation, ou encore l’interdiction de travailler.

Les violences économiques subies dans un couple sont un facteur aggravant des violences conjugales, car elles créent une dépendance financière, privant la personne de son autonomie.

Selon le 3919 « Violences femme info », numéro d’écoute nationale de la Fédération nationale Solidarité femmes, 20 % des femmes qui appellent disent en être victimes. « En toile de fond, cette forme de violences fait écho aux inégalités économiques entre les hommes et les femmes, affirme Céline Bessière, sociologue. Dans le couple, l’écart est de 47 % en faveur des hommes, et se creuse avec les séparations conjugales. »

 

Parler à une personne de confiance


Lorsqu’on est victime de violences économiques dans son couple, identifier les comportements anormaux du conjoint ne suffit pas. Il est conseillé de connaître son régime matrimonial, de ne pas mettre à disposition de la famille la totalité de ses revenus, etc. Mais faire face seul(e) est difficile, il ne faut donc surtout pas hésiter à parler à une personne de confiance : proche, médecin, avocat, assistante sociale… 

Dans le cadre d’une séparation, et en vue d’un éventuel départ du domicile, il est primordial de prendre quelques précautions : scanner les documents essentiels et les enregistrer dans un espace sécurisé, ouvrir un compte bancaire à son nom de naissance par exemple, avec une adresse différence de celui du couple… C’est, en effet, au moment d’une séparation que culminent les violences économiques, les femmes s’appauvrissant plus que les hommes. 

Si vous ou l’un de vos proches êtes dans cette situation, n’hésitez pas à contacter une assistante sociale ou un numéro d’écoute comme le 3919. Des solutions pourront vous être proposées.

Mots clés

Mots clés

danger

 ‐ 

santé

 ‐ 

violences

Ca peut aussi vous intéresser

Accident de vie
Accident de vie
Accident de vie

Article

29.06.2022

La crise sanitaire impacte la santé mentale des adolescents