Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Le bilan de compétences : un nouveau souffle pour avancer

On a tendance à prendre le terme au sens initial : faire le point sur ses compétences. En fait, le bilan de compétences est bien plus que cela. C’est d’abord une démarche utile pour se (re)positionner sur le marché du travail. 

 

Vous avez la sensation d’avoir fait le tour de votre emploi, de ne pas être reconnu à votre juste valeur, ou vous rêvez depuis longtemps de devenir décorateur d’intérieur ? C’est peut-être le bon moment de faire le point et de vous lancer dans un bilan de compétences.

Claire Godelle, consultante en ressources humaines à Lille (Nord), en réalise tous les jours : « C’est d’abord une démarche qui questionne votre devenir professionnel. On peut donc le faire à tout âge et notamment aux moments d’incertitude et de transition : lors d’une remise en question, une période de chômage, avant une formation ou un changement de poste, pour sortir ou en sortant d’une situation professionnelle compliquée… »

Aujourd’hui, au cours d’une carrière, on s’interroge plus régulièrement sur ses choix. Les motivations pour un bilan de compétences sont donc multiples :
•    Mieux se connaître professionnellement, savoir ce qui apporte bien-être ou mal-être au travail ;
•    Choisir un projet professionnel en adéquation avec ce que l’on est ;
•    Sortir du flou, retrouver du sens et de la motivation pour son poste ;
•    Anticiper l’évolution du marché du travail ou l’évolution de son poste ;
•    Préparer une reconversion ou avant de démarrer une formation.
 

Choisir son conseiller

Avant de choisir la bonne personne pour mener ce bilan, le premier réflexe à avoir est de consulter son compte personnel de formation. Vous connaîtrez ainsi le budget pris en charge pour cet accompagnement et pourrez chercher des prestataires agréés dans l’onglet formation. Votre statut – salarié, demandeur d’emploi, indépendant…– peut aussi déterminer ce choix.

« Je conseille de rencontrer plusieurs personnes pour vous assurer de la bonne communication entre vous et définir le bilan de compétences approprié à votre objectif (forfait de dix heures, vingt heures, individuel, collectif…), précise Claire Godelle. Un bon professionnel vous guidera aussi sur les modalités de financements possibles. »
 

Devenir acteur de sa carrière

Y voir plus clair, retrouver de la confiance en soi, prendre la bonne décision. « Je ne suis pas conseillère d’orientation professionnelle, je ne décide pas à la place de la personne. J’ai un rôle de “bâton de sourcier” pour l’aider à devenir acteur de sa carrière, précise Claire Godelle. On est tous à une décision d’aller vers de nouvelles ambitions. C’est avant tout une démarche personnelle, qui permet de mieux se vendre, de mieux parler de soi et de se positionner clairement sur le marché de l’emploi. »
 

Mots clés

Mots clés

demandeur d'emploi

 ‐ 

emploi

 ‐ 

travail

Ca peut aussi vous intéresser

Accident de vie
Accident de vie
Accident de vie

Article

29.06.2022

La crise sanitaire impacte la santé mentale des adolescents