Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

L’éducation à l’information, ça se joue aussi à la maison !

Comment aider son enfant à naviguer dans le flot des infos et à développer son esprit critique à l’ère du numérique ? A l’occasion de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, Vies de famille livre quelques clés aux parents. 

 

1 heure et 14 minutes. C’est le temps que les 11-14 ans passent chaque jour sur les réseaux sociaux*. Sur leurs écrans, un tourbillon de contenus défile, tour à tour drôles, enrichissants, déroutants… ou parfois faux tout simplement. « Dans notre société numérique, aider son enfant à se repérer dans la "jungle" de l’information fait partie intégrante du rôle de parent », souligne Virginie Sassoon, directrice adjointe du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (Clémi).

Pour les guider, pas besoin d’être expert : soyez curieux, tout simplement ! Intéressez-vous aux contenus que regardent vos enfants, sans les juger. «  L’idée n’est pas de se transformer en gendarme, mais d’ouvrir la discussion, précise Sophie Jehel, sociologue et spécialiste de l’éducation aux médias. Quand on est adolescent, s’informer, c’est commencer à se construire un accès à la citoyenneté et une conscience politique. En parler avec ses enfants et accepter de ne pas être d’accord est donc important. »
 

Donner des réflexes

Une liberté de parole qu’Emmanuelle Gay a instaurée très tôt avec ses deux enfants de 13 et 17 ans. « Les enfants ayant des smartphones, cela s’est fait par la force des choses, explique la mère de famille. Quand il y a des choses qui les intéressent ou les interpellent, on en parle. Il n’y a pas de rituel précis, ça se fait naturellement. On se dit : "J’ai vu ceci ou j’ai entendu cela aujourd’hui." Et quand on n’a pas la réponse, on cherche, et je leur rappelle qu’il ne faut jamais s’en tenir à une seule source ou réagir à une information à chaud. »

Leur donner des clés d’analyse est essentiel, confirme Virginie Sassoon : « Ce n’est pas parce que nos enfants sont très agiles avec les écrans qu’ils savent évaluer la fiabilité d’une information. » Les réflexes à transmettre ? Leur apprendre à faire une recherche sur Internet, à croiser les sources et à se poser des questions face à une affirmation douteuse : qui est l’auteur de ce contenu ? Quelle est sa légitimité sur le sujet ? Quelle est son intention ?
 

Dialoguer sans jamais imposer

Accompagner ses enfants implique aussi de questionner son propre rapport à l’actualité. « Les parents montrent parfois aux adolescents des vidéos très choquantes, d’attentats ou d’agressions, par exemple, explique la sociologue Sophie Jehel. Les adultes peuvent se sentir vulnérables ou sidérés dans ces moments-là, mais partager ces images n’est pas toujours une bonne idée. Et si on décide de le faire, il est important d’engager une discussion en amont. » Dialoguer, sans jamais imposer. De quoi rappeler à son enfant qu’il a le droit de choisir ce à quoi il souhaite – ou non – être exposé.

* Etude de l’Institut Médiamétrie (2020)
 

La famille Tout-Ecran : des clés pour les parents

Gestion des réseaux sociaux, cyberharcèlement, fake news… La famille Tout-Ecran revient pour une troisième saison ! Conçue par la Caf et le Clémi, cette mini-série est diffusée sur toutes les chaînes de France Télévisions à partir du 22 mars 2021. Le but : réfléchir à nos pratiques liées au numérique et à l’information. Et pour les parents qui souhaitent aller plus loin avec leurs enfants, le site du Clémi propose également un kit d’accompagnement avec une bande-dessinée, un guide et des activités à faire en famille.

 

 

Mots clés

Mots clés

éducation

 ‐ 

enfants

 ‐ 

famille

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

29.07.2022

Ménorragies : des troubles complexes