Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Jeunes : épargner pour sécuriser son avenir

Avec les premiers salaires, viennent les premières envies. Voyages, meubles, loisirs, achat immobilier… Pour les concrétiser sans se mettre dans une situation difficile, il faut apprendre à épargner.

 

Une réserve pécuniaire permet de faire face aux imprévus de la vie. Mais savoir mettre de l’argent de côté n’est pas toujours simple. D’autant que l’épargne peut prendre plusieurs formes. Que vous cherchiez à vous protéger en cas de pépin ou à donner vie à vos projets, il faut savoir épargner en conséquence. « Nous orientons les jeunes actifs vers une épargne de précaution, confie Céline Gautier, employée de banque. Il s’agit de mettre de l’argent sur des comptes rémunérés, type Livrets, pour qu’il puisse être utilisé facilement en cas de besoin. » Livret A ou Livret de développement durable (Ldd) sont ainsi à privilégier pour de jeunes embauchés qui souhaitent constituer un premier pécule. Le Livret d’épargne populaire s’adresse plus particulièrement aux actifs non imposables ou avec un faible taux d’imposition.


Adopter les bons réflexes    

Sans se priver à outrance, en adéquation avec ses revenus et ses dépenses, il faut ainsi mettre de l’argent de côté chaque mois, de manière régulière, en commençant par une petite somme, que l’on peut augmenter petit à petit. L’essentiel étant de créer une habitude. « Le meilleur moyen d’épargner est de mettre en place un virement permanent mensuel, commente Céline Gautier. Il peut toujours être complété par un virement ponctuel, en fin de mois. » Dans cet esprit, un Plan Épargne Logement (Pel) peut être un bon complément aux livrets car il est obligatoire d’y placer une somme minimum annuellement.


Se constituer un capital

Mais si l’épargne permet de faire face à des imprévus ou de concrétiser un projet à court terme, il peut aussi vous aider à vous projeter dans l’avenir. Ainsi, dans le cas d’un projet immobilier, l’idéal est d’avoir un minimum d’apport pour couvrir les frais de notaire et d’agence, ainsi que 5 % du bien. Il faut donc commencer à économiser assez tôt quand c’est possible.

Toutefois, selon votre goût du risque, d’autres solutions peuvent également s’offrir à vous pour dynamiser votre épargne et augmenter votre capital. C’est le cas de l’assurance vie et du Plan Épargne en Actions (Pea). « Il est conseillé d’ouvrir une assurance vie tôt, même sans y placer beaucoup d’argent, car sa fiscalité devient intéressante après 6 ou 7 ans. Il s’agit de prendre date dès maintenant. » Un rendez-vous qui comporte plus ou moins de risques, mais qui peut s’avérer fructueux…

 

Pour aller plus loin

Mots clés

Mots clés

argent

 ‐ 

jeunes

 ‐ 

prêt

Ca peut aussi vous intéresser

Vie professionnelle
Vie professionnelle
Vie professionnelle

Article

20.07.2022

Comment décrocher son premier emploi ?