Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Faire ses gammes en intérim pour trouver un emploi

Pas facile de décrocher un job lorsque l’on manque d’expérience... Et si vous tentiez votre chance en intérim ? Ce contrat permet de faire ses premiers pas dans le monde du travail tout en conservant une certaine liberté.

 

Fin août 2021, 753 900 personnes occupaient un emploi intérimaire, parmi lesquelles des jeunes de moins de 25 ans en quête d’une première expérience professionnelle. Comme son nom l’indique – en latin, « intérim » signifie « pendant ce temps-là » –, « cette solution est parfaite pour celles et ceux qui recherchent un emploi temporaire, dès l’âge de 16 ans », assure Arthur, 25 ans.

Avant d’être ingénieur d’exploitation dans l’environnement, le jeune homme a fait ses gammes en tant que manœuvre BTP intérimaire. Un job étudiant qui lui a permis d’appréhender le travail en équipe, de développer son réseau et ses compétences, mais aussi de tester différents métiers. « Quand j’ai commencé, à 18 ans, mon CV était souvent placé au-dessous de la pile. Ma conseillère en intérim, elle, m’a trouvé une première mission en quelques jours, puis les autres ont suivi », témoigne Arthur, qui a travaillé ainsi tous les étés et pendant certaines vacances durant sept ans.
 

Deux primes et des droits avantageux

Si aucune expérience n’est requise, certaines qualités le sont pour autant : « Flexibilité, adaptabilité, curiosité et fiabilité », souligne Carole Bellencontre, directrice d’une agence d’emploi à Cergy (Val-d’Oise).

Autres atouts majeurs : le fait de pouvoir gérer librement son planning et de percevoir un salaire plus attractif, qui ne peut être inférieur au montant du Smic. « Pour compenser la précarité de leur situation, les intérimaires qui ne sont pas embauchés à l’issue de leur mission bénéficient d’une indemnité compensatrice de congés payés et d’une autre de fin de mission, qui équivalent chacune à 10 % de la rémunération brute totale, explique Carole Bellencontre. Finalement, le salaire brut équivaut au net. »
 

CDI intérimaire : un contrat hybride sécurisant

D’autre part, ils disposent des mêmes droits et avantages sociaux que les autres salariés, tels que le droit à la formation, les frais de transport ou encore les tickets restaurants. En revanche, « pour bénéficier des allocations chômage, le salarié temporaire doit avoir travaillé au moins 130 jours ou 910 heures au cours des vingt-quatre derniers mois, ou des trente-six derniers mois pour ceux de 53 ans et plus », poursuit Carole Bellencontre. Une option « gagnant-gagnant », selon elle, qui permet également aux entreprises de mettre à l’essai de potentiels salariés avant de les recruter.

Depuis le 6 mars 2014, les agences d’emploi proposent des contrats à durée indéterminée intérimaire (Cdii) qui visent à sécuriser l’emploi des travailleurs temporaires. Cette alternative, qui allie flexibilité et stabilité, facilite l’obtention d’un crédit ou d’un logement, notamment grâce à une rémunération mensuelle minimale, et débouche majoritairement vers un emploi en Cdi.
 

Pour aller plus loin

« Le contrat de travail temporaire (intérim) » sur le site officiel de l’administration française

« La rémunération de l’intérimaire » sur le site du ministère du Travail

Nos articles

« Tout savoir sur le contrat à durée indéterminée intérimaire »

« Maîtriser les réseaux sociaux pour booster sa carrière »
Mots clés

Mots clés

embauche

 ‐ 

emploi

 ‐ 

jeunes

Ca peut aussi vous intéresser

Vie professionnelle
Vie professionnelle
Vie professionnelle

Article

20.07.2022

Comment décrocher son premier emploi ?