Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Etudiants : des solutions pour manger sain à moindre coût

Depuis le début de la crise sanitaire, la précarité étudiante s’est aggravée. Pour permettre aux jeunes de se nourrir correctement en réduisant leurs dépenses, des initiatives solidaires se développent un peu partout. 

 

Depuis mars 2020, et le premier confinement, 74 % des étudiants ont rencontré des difficultés financières et ont pu avoir du mal à s’alimenter correctement. Si la crise sanitaire a amplifié l’insécurité alimentaire chez les étudiants, des solutions existent. Revue de détail.
 

Les repas proposés par les Crous

Face à la crise, une nouvelle offre Crous a été instaurée. Depuis le 25 janvier 2021, tous les étudiants, boursiers ou non, peuvent bénéficier d’un repas complet à 1 euro, en vente à emporter sur les points de vente Crous des différents campus universitaires. Près de 400 points de vente sont ouverts afin que chaque étudiant puisse bénéficier de deux repas par jour.
 

Les associations étudiantes

L’entraide étudiante s’organise aussi. L’association Co’p1 – Solidarités étudiantes, par exemple, a émergé sous l’impulsion de six élèves de l’Université Paris 1. « Nous avons vu autour de nous des camarades de classe ayant perdu leurs emplois étudiants et qui n’arrivaient plus à boucler leurs fins de mois, raconte la vice-présidente, Lucine Didier. Face à ce constat, nous avons souhaité réagir et organiser des distributions de paniers alimentaires. »

Ce genre d’initiatives se développent un peu partout comme à Lyon avec l’association Gaelis (Groupement des associations et des élus étudiants de Lyon indépendants et solidaires) ou encore à Lille avec l’Alesi (Association lilloise des étudiants en sciences de l'information).



 

Les applications mobiles

Certaines applications mobiles peuvent également rendre service. Des applis gratuites comme TooGoodToGo ou Phenix permettent de récupérer un panier à prix réduit, rempli des invendus de la journée. Avec l’appli Geev, il est possible de repérer des annonces de particuliers qui souhaitent faire des dons de produits alimentaires.
 

Les épiceries solidaires

Enfin, pensez aux AGORAé. Ces épiceries sociales et solidaires sont accessibles aux étudiants en difficulté financière, sur critères de ressources. Cette initiative a été mis en œuvre en 2011 par la Fédération des associations générales étudiantes (Fage). On peut y remplir son cabas avec des produits généralement vendus à 10 % du prix du marché. Pour y faire ses courses, il faut s’inscrire auprès de l’épicerie la plus proche de chez vous. Une carte interactive vous permet de trouver ces structures pensées par et pour les étudiants.
 

Pour aller plus loin

« Rentrée 2020 : un sombre bilan pour les étudiants » sur le site de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage)

« L’allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté » sur le site officiel de l’administration française

Nos articles

« Le Secours populaire fait vivre la solidarité universelle »

« L’entraide, une force pour réussir ses études »

« Comment trouver un job étudiant en temps de crise ?

« Top départ pour la demande de bourse étudiante »

« Faire un prêt étudiant, une décision qui se calcule »
Mots clés

Mots clés

faim

 ‐ 

astuces

 ‐ 

étudiants

Ca peut aussi vous intéresser

Vie professionnelle
Vie professionnelle
Vie professionnelle

Article

20.07.2022

Comment décrocher son premier emploi ?