Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Apprendre la propreté à son enfant : faites-lui confiance !

Vous vous demandez si votre enfant est prêt pour le pot ? Observez-le. Car cette étape varie d’un enfant à l’autre : chacun va à son rythme. « L’acquisition de la propreté débute en général entre 18 et 24 mois, parfois plus tard. Elle dépend du développement psychomoteur, explique la pédiatre Manuelle Auclair. L’enfant doit être capable de bien marcher, grimper les marches d’un escalier sans aide, s’accroupir, se relever... » C’est le signe que ses sphincters sont matures.
 
L’aspect psychologique joue aussi. L’enfant doit « s’intéresser » à la question, savoir indiquer que sa couche est sale, comprendre une consigne et exprimer ses besoins. Proposez-lui alors de tester le pot placé dans les toilettes aux moments stratégiques : en se réveillant le matin, après les repas, avant la sieste et le coucher du soir.
 
« Restez avec lui sans le forcer. Vous pouvez lui donner un livre avec son héros préféré qui va lui aussi sur le pot. Cela peut le motiver à rester assis, sans excéder cinq minutes », conseille la pédiatre. Félicitez-le lorsqu’il parvient à faire dans le pot. Pendant cette période, privilégiez les vêtements simples à enlever, évitez les couches à la maison et si possible à la crèche ou chez son assistante maternelle.
 

Beaucoup deviennent propres en maternelle

Les petits accidents sont souvent au rendez-vous, surtout au début. Signalez-les gentiment, et emmenez votre enfant sur le pot pour finir avant de le changer en restant positif et détendu.
 
Si cela persiste, cherchez-en la raison. Peut-être a-t-il été perturbé par un déménagement, la naissance d’un bébé ? Discutez-en avec lui pour le rassurer. Remettez-lui des couches quelque temps s’il l’accepte, sinon, proposez-lui le pot plus souvent.

L’entrée en maternelle approche à grands pas ? Pas de panique. « Beaucoup de petits deviennent propres dans les quinze jours qui suivent la rentrée. Les équipes pédagogiques emmènent très régulièrement les enfants aux toilettes », rassure la docteure Auclair.

La propreté nocturne interviendra, elle, quelques mois plus tard. En général avant les 5 ans de l’enfant. Ce n’est qu’une question de temps, et de patience.
 

Pour aller plus loin 

« Comment mon enfant va-t-il devenir propre ? » sur le site de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa)
 
« Les bons réflexes si votre enfant fait pipi au lit » sur le site de l’Assurance maladie
 
« Reconnaître l’énurésie nocturne de l’enfant » sur le site de l’Assurance maladie
 
Nos articles
 
« Enurésie : comment réagir ? »

« Ecole maternelle : un pas de géant ! »

« 3 façons de dire non à son enfant, en restant bienveillant »
 
« Comment expliquer les gestes barrières aux enfants ? »
Mots clés

Mots clés

enfants

 ‐ 

parents

 ‐ 

éducation

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

29.07.2022

Ménorragies : des troubles complexes