Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

4 idées pour lutter contre l’isolement des personnes âgées

En France, on estime que 900 000 personnes âgées sont isolées de leur famille ou de leurs amis. Un phénomène qui s’est accentué depuis un an en raison de la crise sanitaire. Pour sortir les seniors de la solitude, chacun peut agir à son niveau.

 

Perte d’autonomie, exclusion numérique, manque d’interaction sociale… de plus en plus de personnes âgées sont en situation d’isolement. Maintenir un lien social est pourtant un facteur déterminant pour la santé et le bien-être des plus âgés. Voici quatre pistes pour s’engager contre la solitude des seniors, tout en continuant à les protéger des risques sanitaires liés au Covid-19.
 

Accompagner le temps d’un trajet

Les sorties en plein air sont une bonne alternative aux visites à domicile ou en Ehpad en période de crise sanitaire. Certaines associations proposent de mettre en contact bénévoles et seniors pour organiser ces promenades solidaires, comme la fondation des Petits frères des pauvres, reconnue d’utilité publique.

A Paris, un dispositif local a, par exemple, été mis en place. « Le but est de favoriser la mobilité des personnes âgées dans leurs sorties loisirs, médicales et administratives, explique Nesma Hatem, coordinatrice de l’opération Paris en compagnie. Grâce à une application mobile, les bénévoles peuvent visualiser les demandes d’accompagnement près de chez eux. A Paris, 3 500 citoyens sont mobilisés pour 1 300 aînés inscrits ! »
 

Quelques minutes au bout du fil

Au quotidien, près de 40 % des plus de 75 ans n’ont personne à qui parler de sujets personnels. Se sentir écouté est pourtant essentiel pour briser le sentiment de solitude. « Paris en compagnie a mis en place les appels de convivialité, qui fonctionnent énormément en cette période de pandémie », assure Nesma Hatem.

L’association Au bout du fil et le service Solitud’écoute proposent également des échanges téléphoniques intergénérationnels. Le principe : donner chaque semaine quelques minutes de son temps, pour discuter avec une personne âgée et lui apporter un peu de réconfort.

 

 

Favoriser l’accès au numérique

Pouvoir envoyer des messages, appeler ses petits-enfants en visio, recevoir des e-mails d’amis ou de la famille… les nouvelles technologies permettent de garder un lien virtuel avec ses proches. Sur ordinateur, sur smartphone ou encore avec des tablettes tactiles destinées aux seniors, vous pouvez prendre le temps d’apprendre aux plus âgés à utiliser Internet.

Il est aussi possible pour eux de suivre des ateliers au sein des espaces publics numériques (Epn), proposés par la plupart des mairies. Vous souhaitez devenir bénévole ? N’hésitez pas à vous renseigner au point d’information local dédié aux personnes âgées de votre département ou auprès de votre mairie.
 

Des lettres synonymes de bonheur

Lancé lors du premier confinement, le site 1lettre1sourire permet d’envoyer des lettres à une personne âgée vivant dans un des 1 275 Ehpad partenaires de l’initiative. A ce jour, plus de 820 000 courriers ont été distribués, pour le plus grand bonheur des résidents. Le petit plus : vous pouvez y joindre une photo pour ajouter un peu d’authenticité et de personnalisation à votre message ! Marie, étudiante de 25 ans, a écrit deux lettres via ce site pendant le premier confinement : « Je pense le refaire car au-delà de l’aspect pratique, j’étais particulièrement fière d’avoir pu remonter le moral à quelqu’un qui se sentait seul. »

 

Mots clés

Mots clés

sénior

 ‐ 

solitude

 ‐ 

conseils

Ca peut aussi vous intéresser

Accident de vie
Accident de vie
Accident de vie

Article

29.06.2022

La crise sanitaire impacte la santé mentale des adolescents