En quelques mots

Les relais petite enfance (Rpe) sont des lieux de proximité dédiés à l’accueil du jeune enfant. Lieux d’information, de rencontre et d’échanges, ils s’adressent à la fois aux parents et aux professionnels de l’accueil individuel.   

 

Ils accompagnent les parents dans leur parcours de recherche d’un mode d’accueil :   

  • en les informant sur l’ensemble de l’offre d’accueil existante sur le territoire ;  
  • en facilitant la mise en relation avec les assistants maternels, et le cas échéant avec les gardes d’enfants à domicile ;  
  • en les  accompagnant pour répondre à des besoins spécifiques notamment des solutions en horaires atypiques ; 
  • en les accompagnant dans leur rôle de particulier employeur.  

 

Ils accompagnent les assistants maternels :  

  • en les informant sur le cadre d’exercice du métier ; 
  • en les accompagnant dans leurs démarches d’inscription et de déclaration sur monenfant.fr ;  
  • en proposant des temps d’échanges entre assistants maternels sur leurs pratiques professionnelles ;  
  • en organisation des ateliers d’éveil pour les enfants accueillis par les professionnels ;  
  • en facilitant leur départ en formation continue. 

Sur chaque territoire, il faut compter a minima un animateur de Rpe pour 70 assistants maternels

 

Les Rpe peuvent également accompagner les gardes d’enfant à domicile.  

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur l’ensemble des missions des relais petite enfance, vous pouvez consulter le référentiel national des relais petite enfance.  

 

 

 

Pour qui ?

Les relais Petite Enfance et leurs gestionnaires

Quoi ?

Un soutien technique pour le montage du projet

Un soutien financier via une une aide à l’investissement ou au fonctionnement.  

 

Quelles conditions?

Un projet de fonctionnement qui remplit les conditions du référentiel des relais Petite enfance

 

  En quelques chiffres 

 

  • 3 211 relais petite enfance soutenus par les Caf  
  • 134 millions d’euros mobilisés par la branche Famille 
  • Plus de 1 500 relais petite enfance sont itinérants. 
  • Un animateur de relais petite enfance pour 67 assistants maternels      

 

 

Ce que la Caf vous propose et ce qu'elle vous demande

La Caf apporte un soutien technique pour le montage du projet, le choix de l’implantation du Rpe et l’élaboration de son projet de fonctionnement.  

La Caf peut attribuer des subventions d’investissement pour la construction, l’aménagement d’un local ou la transplantation d’un Rpe. Ces aides peuvent couvrir jusqu’à 80% du projet (dans la limite d’un plafond qui dépend de la nature du projet).

Les Caf avec leurs partenaires mettent en place une animation départementale des Rpe. 

 

  Bon à savoir:

La Caf peut apporter des compléments de financement aux Rpe déployant une offre spécifique (projet en itinérance, offre de service spécifique pour les personnes en insertion, pour l’accueil d’enfant porteurs de handicap, etc.). Le fond publics et territoires (Fpt) peut être mobilisé dans ce cadre.

Rapprochez-vous de votre Caf pour connaître les modalités d’accès à ces financements au sein de votre département.                

 

La Caf finance le fonctionnement des Rpe par le biais :  

  • de la prestation de service Rpe, son montant représente 43% du prix de revient plafonné du Rpe 
  • du bonus territoire Ctg, à condition que le Rpe soit implanté sur un territoire signataire d’une convention territoriale globale et qu’il soit soutenu financièrement par la collectivité 
  • d’un bonus supplémentaire de 3 000 euros, lorsque le Rpe s’engage dans au moins une des missions renforcées détaillées au sein du référentiel national des relais petite enfance. 

 

L’octroi de ces financements est conditionné par :  

  • la validation du projet de fonctionnement du Rpe par la Caf,  
  • le renseignement de données d’activité du Rpe sur le portail partenaire et au sein d’un questionnaire de bilan annuel d’activité.

 

  Pour aller plus loin :

 

Pour en savoir plus sur les missions et le fonctionnement des relais petite enfance, consultez le référentiel national des relais petite enfance 

 

Pour en savoir plus sur l’accompagnement des Rpe par les Caf, consultez la circulaire 2021-014 

 

Retrouvez le modèle de projet de fonctionnement (annexe 2 de la circulaire 2021-014)

 

Pour en savoir plus sur les aides à l’investissement pour les Rpe, consultez la circulaire relative au Plan d’investissement pour l’accueil du jeune enfant (Piaje) n°2021-009

 

Pour en savoir plus sur le fonds Publics et Territoires, consultez la circulaire 2019-003

 

Pour en savoir plus sur le bonus territoires Ctg, consultez la circulaire 2020-001

 

 

Quelle différence entre les relais d'assistants maternels (Ram) et les relais petite enfance (Rpe) ?

Aucune ! Les relais assistants maternels ont changé de nom et s’appellent les relais petite enfance depuis l’ordonnance du 19 mai 2021. Ce nouveau nom permet une plus grande cohérence et visibilité vis-à-vis de leurs missions qui sont détaillées au sein du référentiel national des relais petite enfance.

Comment bénéficier du bonus de 3 000€ complémentaire à la prestation de service ?

Trois missions renforcées sont proposées au sein du référentiel national des relais petite enfance. Pour bénéficier du bonus, le relais doit s’engager dans au moins une des trois missions suivantes :  

La mission de guichet unique en matière d’information sur les modes d’accueil du territoire;  La mise en place d’une démarche d’analyse de la pratique pour les assistants maternels;  La promotion renforcée de l’accueil individuel.  

Les relais petite enfance doivent-ils mettre en œuvre l’ensemble des missions détaillées au sein du référentiel national des relais petite enfance ?

Pour bénéficier des financements de la Caf, les relais doivent mettre en œuvre l’ensemble des missions inscrits au référentiel. Seules les missions renforcées sont facultatives.

Quels sont les attendus en termes de diplômes ou d’expérience pour le recrutement des animateurs de relais petite enfance ?

La mise en œuvre des missions du relais s’appuie nécessairement sur le recrutement par le gestionnaire d’un ou plusieurs animateurs disposant des compétences adaptées de ces missions. Les exigences en termes de diplômes et d’expérience sont précisées au sein du référentiel qui contient notamment en annexes une fiche de poste d’animateur et un dictionnaire de compétence.

Existe-t-il des exigences en termes de locaux pour les relais petite enfance ?

Oui, l’ensemble des exigences en termes de locaux et de matériel sont détaillées au sein du référentiel national des relais petite enfance.