Retour Partenaires

En quelques mots

A partir de 17 ans et sans aucune limite d’âge, il est possible de passer le Bafa, diplôme d’Etat, qui permet d’encadrer des enfants et des adolescents âgés de 3 à 17 ans dans des Accueils collectifs de mineurs (Acm), à savoir les accueils de loisirs, les séjours de vacances et les accueils de scoutisme, sur les temps péri et extrascolaires. 

 

La formation Bafa fait l’objet d’aides financières des Caf car elle permet : 

  • d’accompagner les gestionnaires d’Acm à proposer une offre éducative avec un encadrement qualifié ; 
  • d’encourager et faciliter l’engagement dans la formation Bafa, notamment pour les jeunes. 

 

Elle est dispensée par des organismes habilités par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse et des Sports sur la base d’un cahier des charges et elle se déroule en 3 étapes (deux sessions théoriques et une pratique), sur une durée de 30 mois maximum. 

  

 

Pour qui ?

Les futurs animateurs des Acm , les collectivités qui les emploient

Quoi ?

Des aides au financement de la formation

Quelles conditions?

Aucune pour l'aide nationale

Voir détails ci-dessous pour les aides locales ou l'aide aux collectivités

 

  En quelques chiffres 

 

8 millions d’euros mobilisés par la branche Famille en 2019 pour les candidats au Bafa sous différentes formes : 
  • des aides individuelles nationales ; 
  • des aides individuelles sur fonds locaux pour certaines Caf ; 
  • des aides pour les collectivités . 

 

Ce que la Caf vous propose et ce qu'elle vous demande

 

Le déroulement de la formation au Bafa

Cette formation comprend trois phases sur une durée de 30 mois maximum.

  1. Etape 1 : une session de formation générale (8 jours) permet d’acquérir les notions de bases pour assurer les fonctions d’animation (1ère session théorique) ; 
  2. Etape 2 : un stage pratique (d’au moins 14 jours) permet la mise en œuvre et l'expérimentation des fondamentaux. Il peut être effectué en Alsh (avec un maximum de 12 demi-journées pour un Alsh périscolaire) ou en séjour de vacances (colo, camps itinérants…), et ne fait pas toujours l’objet d’une rémunération ; 
  3. Etape 3 : une session d'approfondissement (de 6 jours) ou de qualification (8 jours) vise à approfondir, compléter et analyser les acquis des 2 sessions précédentes (2ème session théorique). 

 

Les 2 sessions théoriques peuvent être effectuées : 

  • en internat : les stagiaires dorment et mangent sur place pendant toute la durée de la session ; 
  • en demi-pension : les stagiaires ne sont pas hébergés, mais les repas sont pris en commun et souvent un temps de veillée est organisé sur une soirée ; 
  • en externat : sans hébergement, ni restauration. 

 

Le passage du Bafa va au-delà du simple apprentissage des techniques d’animation car il permet notamment d’apprendre à travailler en équipe, de découvrir différents lieux et publics, de développer sa créativité et d’obtenir un premier diplôme valable à vie, autant d’aptitudes qui peuvent être valorisées tout au long d’un parcours personnel et professionnel. 

 

Les aides de la Caf

La formation Bafa coûte en moyenne 900€ et pour en réduire le coût, les Caf proposent plusieurs types d’aides. 

 
  • Une aide universelle versée sans condition de ressources ni d’âge 

Une aide nationale de 91,47€, majorée de 15,24€ (soit 106,71€) si la session d’approfondissement porte sur le thème de la petite enfance, est versée sans condition de ressources ni d’âge : 

  • directement au stagiaire (sauf en cas de paiement à un tiers) ; 
  • par la Caf du lieu de résidence du stagiaire. 
  • dans les 3 mois qui suivent la session d’approfondissement ou de qualification (3ème étape) via un formulaire de demande d'aide nationale Bafa que le candidat doit faire compléter par les organismes auprès desquels il a effectué chacune des étapes. 

 

  • Les aides locales des Caf 

Certaines Caf proposent des aides individuelles complémentaires dont les montants et les modalités d’octroi varient selon leur politique d’action sociale (les aides sont généralement soumises à des critères sociaux et/ou d’âge). Pour savoir si votre Caf propose ce type d’aide et quelles en sont les modalités, consultez le règlement intérieur d’action sociale (Rias) de la Caf sur le site Caf.fr. 

 

  • Les aides destinées aux collectivités 

Les Caf peuvent également soutenir les collectivités qui ont signé des Conventions territoriales globales (Ctg) pour le passage du Bafa et du Bafd qui, depuis 2020, prennent progressivement le relais des Contrats Enfance-jeunesse (Cej).  

Les Caf cofinancent les formations Bafa et Bafd afin de garantir les qualifications requises pour l’encadrement des accueils collectifs de mineurs sur leur territoire de compétence. En contrepartie, il est souvent demandé aux stagiaires ayant bénéficié de ces financements de travailler dans les accueils de la collectivité. 

 

Le financement de la subvention de soutien aux formations Bafa/Bafd, est doublement plafonné : 

  • à un maximum de 350€ par session ; 
  • au total des financements octroyés dans le cadre du ou des anciens Cej.

 

 

  Pour aller plus loin :

 

La plateforme Bafa/Bafd du site Jeunes.gouv.fr