Achat immobilier : 5 points clés pour la visite… du quartier

Plus qu’un simple critère, l’emplacement de son futur logement est essentiel pour s’assurer une meilleure qualité de vie et éviter toute déconvenue. À quoi doit-on faire attention ? Petit tour du quartier.

 

1.    Les nuisances

Le quartier est-il calme ? Est-il isolé des sources de pollutions ou d’autres nuisances (sonores, olfactives) ? Avant de s’engager, il convient de procéder à de petits contrôles. Le plus simple est de se rendre sur place en semaine et le week-end, à plusieurs heures de la journée… et de la soirée. De quoi repérer un bar bruyant aux alentours et échanger avec les voisins ou les commerçants. « Lorsqu’il y a un problème dans un quartier, les habitants ont souvent tendance à se livrer facilement », remarque David Lelong, fondateur d’un site d’informations sur le marché de l’immobilier en France.


2. Les trajets

Si vous possédez un véhicule, mieux vaut vérifier qu’un stationnement ou un parking est facilement disponible, surtout si le bien immobilier n’a pas de place réservée. Si vous utilisez les transports en commun, renseignez-vous sur la localisation de l’arrêt le plus proche. Pensez aussi à calculer la distance entre le logement et votre lieu de travail, ainsi que le temps de trajet nécessaire. « D’une heure à l’autre, entre la semaine et le week-end, le trafic varie fortement », souligne David Lelong. L’habitation idéale se situe à moins de 40 minutes de son lieu de travail, selon les études. Au-delà, sur le long terme, la fatigue et le stress peuvent avoir une incidence néfaste sur la santé.


3. Les services

Y a-t-il des commerces (boulangerie, supérette, coiffeur…) à proximité ? Des écoles, des infrastructures sportives ? Tout dépend bien sûr de vos besoins - et futurs besoins ! Sachez que la présence d’espaces verts et des transports en commun à deux pas de chez soi sont des atouts qui facilitent le quotidien, mais aussi donnent de la valeur au bien. « Cela permet de limiter les déplacements, de gagner du temps et de réduire le niveau de stress ».


4. Les règles d’urbanisme

Avant de signer, vous pouvez consulter librement en mairie les projets de construction et d’aménagement prévus à proximité. Il serait dommage que votre vue soit gâchée par un immeuble ou qu’une voie rapide passe au fond du jardin. Il est également conseillé de vérifier le règlement d’urbanisme si vous-même envisagez certains travaux (changer de volets, repeindre la façade…). « Des contraintes spécifiques existent selon les quartiers, notamment en secteur sauvegardé », précise l’expert en immobilier.


5. L’attractivité

Combien coûte la taxe foncière ? Le quartier est-il en train d’être construit et amélioré ou, au contraire, est-il délabré et en train de s’aggraver ? La fibre va-t-elle être déployée ? « Plus vous choisirez une commune avec du potentiel de développement, bien située, et des axes pratiques, et plus vous revendrez facilement votre bien immobilier ». Eh oui, avant d’acheter, il faut déjà penser à la revente, même si cela n’est pas dans vos projets !

 

Pour aller plus loin

« Achat d’un logement » sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil)

« Comment obtenir un crédit immobilier ? » sur Service-public.fr


Nos articles :

« Achat immobilier : des clés pour définir votre budget »

Mots clés

Mots clés

quartier

 ‐ 

logement

 ‐ 

propriétaire

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

07.06.2022

Comment créer une jolie terrasse dans un petit espace ?