Vous rencontrez une difficulté persistante avec la Caf ? Vous avez déjà essayé de régler cette difficulté avec nos services sans y parvenir ? Vous pouvez faire appel au médiateur administratif de la Caf du Var pour présenter à nouveau votre situation.

 

Les conditions pour faire appel au médiateur administratif

Vous avez effectué au moins une démarche préalable auprès des services de la Caf (demande d’explication, réclamation, etc.) pour :

  • un refus suite à une demande d’ouverture de prestation.
  • une interruption dans le versement de vos prestations.
  • un blocage ou une incompréhension dans le traitement de votre dossier.
  • un trop-perçu.

Et vous n’êtes pas d’accord par la réponse apportée par nos services.

 

 Attention :

  • Le recours au médiateur administratif ne peut intervenir que dans un second temps, c’est-à-dire après une première demande.
  • Le médiateur administratif n’accorde pas de recours gracieux ni de remise de dette.
  • Le médiateur administratif n’effectue pas de médiation familiale.
  • Le médiateur administratif devra mettre fin à son intervention en cas d’engagement d’un recours contentieux devant un Tribunal.
L'aide que le médiateur administratif peut vous apporter
  • une écoute neutre et impartiale, dans le respect du secret professionnel.
  • une nouvelle analyse de votre situation et des éléments présents dans votre dossier, dans le respect de la réglementation. 
  • un accompagnement personnalisé pour renouer le dialogue avec les services de la Caf et obtenir une explication claire et détaillée sur votre dossier. 
  • la suspension éventuelle des délais de recours si les conditions sont remplies.
Les modalités pour contacter le médiateur administratif
Si les critères énoncés ci-dessus correspondent à votre demande, vous (ou votre représentant) pouvez contacter le médiateur :
  • par courrier au médiateur administratif de la CAF du Var, à l'adresse suivante : 38 rue Emile Ollivier – La Rode – 83083 TOULON Cedex
  • par courriel adressé à : mediation-caf83@caf.fr 

  

Attention, n'oubliez pas d'indiquer :

  • votre identité complète
  • votre numéro allocataire
  • votre adresse
  • vos coordonnées de contact (téléphone et mail)
  • la date et la nature de vos démarches préalables
  • le motif de votre demande


     Sans ces éléments, votre demande ne pourra être prise en compte