Retour Actualités nationales

Handicap : une aide pour vous occuper de votre enfant

Handicap

Vous avez un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé, vous pouvez percevoir l’allocation journalière de présence parentale (Ajpp) pour vous arrêter ponctuellement de travailler. Cette aide vous permettra de vous occuper de lui.  

Vous pouvez disposer de 310 allocations journalières sur une période maximale de trois ans (avec un nombre limité de 22 par mois) au titre de chaque enfant.  

Pour bénéficier de cette aide, vous devez réduire ou cesser votre activité pour aider votre enfant à charge de moins de 20 ans, atteint d'une maladie, d'un handicap ou victime d'un accident d'une particulière gravité.   

Sa situation rendant indispensable une présence soutenue et des soins contraignants justifiés par une attestation médicale.  

Vous êtes salarié ? Vous devez faire une demande de congé de présence parentale auprès de votre employeur.  

Vous êtes indemnisé par Pôle emploi, Vrp, employés de maison ou non-salariés ? Vous devez attester de jours d'arrêt d'activité.  

La Caf vous verse le nombre de jours d’absence pris au cours de chaque mois (limité à 22 jours). Vous pouvez aussi prendre des demi-journées d’absence. Le montant est de 58,59 € par jour et 29,30 € pour une demi-journée.   
  
Vous pouvez suivre le nombre de jours restant à prendre au titre de l’Ajpp dans votre espace Mon Compte.  
Un complément pour frais peut vous être versé mensuellement, par enfant malade, même en l'absence de versement d'allocation journalière.  

 

Bon à savoir :

Dans cette période de 3 ans, un renouvellement exceptionnel de 310 allocations journalières est désormais possible après accord du service du contrôle médical.

 

Comment faire une demande ?  

Vous êtes allocataire :   

  • Remplissez une déclaration de situation et une demande d’allocation journalière de présence parentale après les avoir téléchargées dans votre Espace Mon Compte > Simuler ou demander une prestation.  
  • Faites remplir par votre médecin l'attestation médicale précisant la durée prévisible de traitement (à compléter sur le formulaire ou à joindre sur papier libre).  
  • Joignez le certificat médical concernant l’état de santé de votre enfant.  

Il est indispensable de joindre ce document, sous pli confidentiel, et établi par votre médecin. Ce certificat est transmis par la Caf au médecin-conseil de l'Assurance Maladie.  

Vous n’êtes pas allocataire :   

  • Rendez-vous sur la page Faire une demande de prestation > L’allocation journalière de présence parentale  
  • Créez-vous un compte pour poursuivre votre démarche.  
  • Téléchargez, ensuite, la demande de prestation d’allocation journalière de présence parentale.  

Pour en savoir plus : l’allocation journalière de présence parentale