Retour Partenaires

En quelques mots

Le lieu d'accueil enfant-parent (Laep) est un lieu « ouvert » qui accueille de manière libre et sans inscription, des jeunes enfants de moins de 6 ans accompagnés d’un adulte référent (parent, grand-parent,...) pour un temps déterminé. 

Alors que 61% des enfants de moins de 3 ans sont gardés à titre principal par leurs parents (Drees, 2013), les Laep jouent un rôle essentiel en matière de : 

  • socialisation progressive de l’enfant : ils offrent avant l’entrée à l’école, une expérience de socialisation progressive, ludique et stimulante avec d’autres enfants, en lien avec les parents, dans d’autres espaces que la maison ; 
  • travail sur la relation parent/enfant : ils offrent une réponse appropriée aux besoins de conseils ou d’échanges avisés avec des professionnels ou d’autres parents exprimés par les familles sur l’évolution de leurs enfants ; 
  • lutte contre l’isolement ou le besoin de répit des parents de jeunes enfants. 

 

Pour qui ?

Les gestionnaires ou porteurs de projet de Laep

Quoi ?


Les lieux d'accueil parent-enfant (Laep) complètent l'offre d'accueil du jeune enfant et de soutien à la parentalité de chaque territoire. Ils participents à l'éveil et à la socialisation de l'enfant. Ils permettent aux parents d'échanger avec des professionnels et de rencontrer d'autres parents.

C'est un espace convivial de jeux et d'échanges. Au mooins 2 accueillants sont présents durant les temps d'ouverture aux parents.

L'accès au lieu d'accueil est gratuit.

Les Laep sont le plus souvent gérés par des associations ou des collectivités territoriales.

Quelles conditions?

Existence d'un projet de fonctionnement et référencement du Laep sur le site monenfant.fr

 

  En quelques chiffres 

En 2020, les Caf ont financé 1718 Laep

15,6 millions d’euros consacrés aux Laep par les Caf
Le coût moyen de fonctionnement d’un Laep est de 30 000€ par an. 

 

 

 Ce que la Caf vous propose et ce qu'elle vous demande

 

 Les Caf proposent un soutien technique pour l'élaboration et le montage du projet de fonctionnement du Laep, la   recherche de partenariats financiers, etc.

 Elles participent également au financement du fonctionnement du Laep via :   

  • la prestation de service Laep : son montant couvre 30% du prix de revient horaire dans la limite d’un plafond ; 
  • le bonus territoire à condition que le Laep soit implanté sur un territoire signataire d'une convention territoriale globale et qu'il soit soutenu financièrement par la collectivité.

 Le financement de la Caf couvre en moyenne 46% du coût de fonctionnement du Laep.  

 L’octroi de ce financement est conditionné par : 

  • l’élaboration d’un projet de fonctionnement comportant notamment les caractéristiques de l’environnement d’implantation, les objectifs du projet, l’organisation du fonctionnement (moyens humains, qualification du personnel, horaires d’ouverture, etc.) ; 
  • Prévoir pour les accueillants des réunions d'équipe régulière, et que chacun ait suivi : une formation à la posture d'accueillant, participe à 8 heures par an de séances d'analyse de la pratique et/ou de supervision

 

 

 

  Bon à savoir:

La Caf peut soutenir financièrement les projets de Laep itinérants grâce au Fonds Public et Territoires (Fpt). Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la circulaire ou vous rapprocher de votre Caf pour connaître les modalités d’accès au sein de votre département.    

 

 

  Pour aller plus loin :

 

  • Publication de l'étude de la DSER sur l'activité des Laep en 2018

 

Pour plus d’information sur le rôle des lieux d'accueil enfant-parent, vous pouvez consulter le référentiel national

 

Pour en savoir plus sur le financement des Laep par la branche Famille, consultez la circulaire 2015-011 

 

Pour en savoir plus sur le bonus Territoire versé dans le cadre de la Ctg, consultez la circulaire 2020-001 

 

Pour en savoir plus sur le fonds public et territoires, consultez la circulaire 2019-003

 

 

 

Un Laep peut-il partager ses locaux avec d’autres structures ?

La plupart des Laep (84% d’entre eux) mutualisent leurs locaux avec d’autres services tels que les Relais petite enfance, des crèches, des Accueil de loisirs, centres sociaux,...  

Un Laep est-il ouvert toute la semaine ?

Les Laep sont en moyenne ouverts 2 jours par semaine, principalement en matinée. Toutefois, afin d’améliorer l’offre de service aux familles, il est préconisé d’ouvrir sur de plus larges amplitudes et notamment sur des créneaux horaires où un maximum de parents sont plus disponibles comme le samedi matin par exemple.

Quelles sont les qualifications requises pour le personnel travaillant en Laep ?

Les qualifications des professionnels travaillant en Laep sont diverses. L’essentiel des accueillants professionnels (75 %) et bénévoles (16 %) des Laep dispose de compétences liées à l’accueil des jeunes (éducateurs de jeunes enfants, psychologues/psychanalystes, auxiliaires de puériculture …) mais un certain nombre d’accueillants sont aussi des professionnels de l’animation. Les éducateurs des jeunes enfants sont les principaux accueillants des Laep, suivi de près par des professionnels de l’animation. 

Comment fonctionne un Laep itinérant ?

Un Laep itinérant est une structure gérée par un gestionnaire unique qui déploie son activité sur plusieurs sites d’accueil dont les temps d’ouverture ne sont pas simultanés. Une seule équipe d’accueillants est identifiée, qui se déplace sur les différents sites pour accueillir les familles sur des temps d’ouverture alternatifs.  

 Il existe aussi des  Laep en « annexes locales », il s’agit d’une structure gérée par un gestionnaire unique qui déploie son activité simultanément sur plusieurs sites d’accueil. Plusieurs équipes d’accueillants sont identifiées et accueillent les familles sur des heures d’ouverture similaires.