Retour Partenaires

 

A la une en ce moment

 

 

 

6 février 2024 : Le Marché des possibles à  Auch

La Caf a invité maires et présidents des communautés de communes du Gers à venir « faire leur marché » le 6 février prochain à la salle des Cordeliers, à Auch. Dans ce Marché des possibles, les élus du département découvriront plusieurs expériences innovantes conduites par les territoires et pourront recueillir toutes les informations sur les différents stands afin éventuellement de les mettre en œuvre sur leurs propres territoires.

14 stands seront tenus par 14 EPCI ayant signé une Convention territorial globale (CTG). Chacun présentera une expérience innovante mise en place sur son territoire : transport à la demande, portail Internet pour les familles, road-trip santé-environnement des jeunes, lutte contre le non-recours en hyper ruralité … Autant d’actions qui peuvent être reprises par d’autres.
> Inscriptions par mail à pole-territoires@caf32.caf.fr

Les stands : 

  • Armagnac Adour : « La Parentalité au cœur des enjeux du Territoire »
  • Bastides de Lomagne : « Des projets qui mettent en lien habitants, associations et professionnels du même territoire » : le road-trip santé-environnement des jeunes et le projet 1 mois, 1 fruit, 1 légume de la petite enfance…
  • Grand Armagnac : « Chalet des P'tits Mousquetaires, une MAM innovante... »
  • Ténarèze : " Vivre sa séparation en Ténarèze"
  • Val de Gers : « Création d’un espace ressources (Centre social-France Services) »
  • Savès : « Des projets Grandeur Nature »
  • Cœur d’Astarac en Gascogne : "La mobilité douce, véritable vecteur de thématiques solidaires"
  • Grand Auch Cœur de Gascogne : « L’animation de la vie sociale, un enjeu pour les familles du territoire »
  • Astarac Arros en Gascogne : « Lutte contre le non-recours en hyper ruralité »
  • Artagnan en Fezensac : « Portail des familles : Outil facilitateur d’échanges avec les familles »
  • Bas Armagnac : « Culture et territoire : la culture, outil d’animation de la vie locale »
  • Côteaux Arrats Gimone : « Gouverner c’est prévoir. Déroulé d’une prise de compétence vers de l’aménagement du territoire »
  • Gascogne Toulousaine : « Une Résidence Habitat Jeunes : un projet transversal »
  • Bastides et Vallons du Gers : « Développement de l’offre d’accueil pour les 0-3ans sur le territoire de Bastides et Vallons »
  • CTGGS (CTG départementale) : participation de l’ensemble des signataires institutionnels : MSA, CPAM, Conseil départemental, , UDCCAS/UDCIAS et Caf

Le mot du Président de la Caf : les ambitions de la branche Famille

"La nouvelle Convention d’Objectifs et de Gestion (COG) conclue entre l’Etat et la Caisse nationale des Allocations familiales a été signée cet été. Elle marque la « feuille de route » de notre institution jusqu’en 2027 et s’articule autour de 3 enjeux principaux. 

Tout d’abord, la branche Famille va chercher à revenir à une meilleure qualité de service, attendue par nos concitoyens. Depuis quelques années, sous l’effet des multiples réformes, les Caf (dont celle du Gers) rencontrent des difficultés dans l’écoulement de leur charge de travail.  L’ambition est d’améliorer le service rendu à l’ afin qu’il soit toujours plus accessible, plus rapide et de qualité.
Ensuite, la branche va activement contribuer à la mise en place sur service public de la petite enfance par la mobilisation d’ici à 2027 de 1,5 milliards d’euros pour permettre à chaque enfant de 0 à 3 ans de bénéficier d’une solution d’accueil individuel ou collectif de qualité. A cela s’ajoute un effort fait en direction des territoires souffrant d’un fort déséquilibre entre l’offre et la demande de solution dans un objectif de ré équilibrage territorial.
Enfin les Caf seront au cœur de la solidarité à la source. Celle-ci a pour objectif de simplifier la vie des bénéficiaires de RSA et de Prime d’activité en limitant leurs obligations déclaratives. Cela nous permettra de mieux lutter contre le non-recours aux prestations, fiabiliser les déclarations et stabiliser les droits.
Ces ambitions doivent maintenant se décliner localement. Pour cela, la Caf du Gers s’appuiera sur le réseau partenarial qu’elle a su tisser au fil du temps. Notre volonté profonde est de contribuer, dans notre secteur de compétences, à améliorer la vie des gersoises et des gersois et ce n’est qu’ensemble, avec le concours de nos partenaires institutionnels, de collectivités et associatifs que nous y parviendrons."

Thierry SAINT-LUC

Président du Conseil d'administration de la Caf du Gers

 

Un remboursement à la Caf ? En ligne, c'est plus facile !

Pour faciliter leurs démarches, les allocataires peuvent rembourser une dette à la Caf en ligne depuis leur espace Mon compte sur l’appli Caf – Mon Compte ou caf.fr.  
 

Sécurisé et gratuit, le paiement en ligne est plus économique qu’un virement bancaire ou qu’un envoi de chèque par courrier. Le paiement se fait depuis l’ Espace Mon Compte sur Caf.fr ou sur l’application mobile Caf – Mon Compte, rubrique « Mes dettes ». 

La rubrique Mes dettes permet également de : 

  • Consulter le détail des remboursements déjà effectués 
  • Choisir le montant qu’ils souhaitent rembourser : si un plan de remboursement a été établi avec la Caf, ce paiement doit en tenir compte. 
  • Payer la totalité ou une partie de la dette 
  • Télécharger un justificatif de paiement 

 

> Consulter le mode d’emploi du paiement en ligne

 

AideEnLigne :  aider les allocataires à distance pour leurs démarches en ligne

Le service AideEnLigne (auparavant nommé VisioConnect) permet d’accompagner à distance les allocataires pour leurs démarches sur le Caf.fr grâce au partage d’écran.
 

Nombreux sont nos allocataires qui se déplacent à l’accueil ou demandent un rendez-vous parce qu’ils ne se sentent pas suffisamment autonomes pour faire leurs démarches en ligne seuls sur caf.fr.
Désormais il leur suffit d’être équipés d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone et d’avoir un accès à Internet pour se faire aider directement chez eux.

Plus besoin de se déplacer ! 

  • L’allocataire prend rendez-vous directement sur caf.fr depuis la page d’accueil de la Caf du Gers. qui renvoie vers la plateforme AideEnLigne
  • Le jour du rendez-vous, grâce au partage d'écran, un conseiller Caf l’accompagne à distance, clic par clic, dans toutes ses démarches en ligne.
  • Un tutoriel en vidéo a été réalisé pour expliquer le mode d’emploi.

Le service manque encore de notoriété et une nouvelle campagne de promotion est lancée. 
 

 

Planning des interventions de la Caf dans les France services du Gers 

Les conseillers de la Caf interviendront dans les France services du département pour un point d’actualités aux animateurs suivi d’un accompagnement des allocataires sur le Caf.fr aux dates suivantes :

  • - Le 3 octobre à Aubiet de 9h à 11h
  • - Le 3 octobre à Masseube de 9h à 11h30
  • - Le 3 octobre à Eauze de 14h à 16h
  • - Le 9 octobre à Miélan de 9h à 11h30
  • - Le 13 octobre à Jegun de 10h à 16h
  • - Le 17 octobre à Vic-Fezensac de 9h à 11h30
  • - Le 14 novembre à Marciac de 9h à 12h
  • - Le 14 novembre à Aignan de 9h à 11h30
  • - Le 14 novembre à Villecomtal de 14h à 16h
  • - Le 21 novembre à Seissan de 9h à 11h30
  • - Le 21 novembre à Saint-Blancard de 9h30 à 11h30
  • - Le 5 décembre à Fleurance de 9h à 12h
  • - Le 5 décembre à Saint-Clar de 9h30 à 11h30
  • - Le 5 décembre à Condom de 14h à 16h00
  • - Le 19 décembre à Samatan de 9h30 à 11h30
  • - Le 19 décembre à L’Isle-Jourdain de 9h à 12h

 

Chèque alimentaire : gare aux fake news !

  • Pour répondre à la vague de fake news sur un prétendu chèque alimentaire qui serait distribué par les Caf, plusieurs actions ont été mises en œuvre au niveau national.
  •  
  • Depuis plusieurs mois, une fausse information circule sur un chèque alimentaire qui devrait être distribué prochainement par les Caf. La Caisse nationale des Allocations familiales et les Caf démentent formellement cette rumeur. 

Plusieurs actions d’information ont été mises en place pour y mettre fin et notamment  un article sur la page d'accueil du caf.fr depuis le lundi 18 septembre (qui a généré plus de 23 000 visites) ainsi qu’un post sur Facebook le mardi 19 septembre qui sera publié régulièrement.

 

Un nouveau mode de calcul pour l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) 

La déconjugalisation de l’Allocation aux adultes handicapés est entrée en vigueur ce 1er octobre. Cette réforme favorise l’autonomie des personnes handicapées qui bénéficieront d’une allocation individualisée.

La réforme de l'AAH, a été mise en œuvre ce 1er octobre et les premiers paiements interviendront en novembre. Elle change le mode de calcul pour les bénéficiaires en couple : seul l’allocataire et ses ressources personnelles sont pris en compte dans le calcul de la prestation. C'est l'AAH déconjugalisée. 
Depuis l’été dernier, les services de l’État et les organismes de Sécurité sociale ont travaillé pour que la mise en œuvre de cette réforme soit simple.
Pour la majorité des 120 000 personnes en situation de handicap vivant en couple, la déconjugalisation de l’AAH se traduira par une hausse de leur prestation. Toutefois, le passage dans le nouveau dispositif n’a lieu que s’il est plus avantageux pour le bénéficiaire de l’allocation, mais une fois la bascule faite, elle est définitive. 
 
Quel que soit le cas de figure, l’allocataire n’a aucune démarche à faire. Il doit continuer à déclarer tous changements de situation sur « mon compte ».
 
Afin d’informer au mieux les allocataires, un courrier d'information de la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé, et de la ministre déléguée au Handicap, Fadila Khattabi, a été envoyé aux bénéficiaires entre le 20 et 22 septembre par courrier papier et entre le 27 et 29 septembre par courriel. 
 
Pour accompagner ce courrier, la Caf a lancé une campagne de communication le mardi 19 septembre.

> En savoir + : Déconjugalisation de l’Aah : les réponses aux questions que vous vous posez !