Aller au contenu principal
Retour Partenaires

contenu principal

 

La Caf soutient la vie associative

 

Ciment essentiel de la cohésion et du lien social, le soutien de la Caf du Bas-Rhin au tissu associatif constitue une priorité.  
A ce titre, la Caf soutient, dans un cadre partenarial, les associations qui développent des activités relevant des missions de la branche Famille.

Les partenariats proposés par la Caf avec les fédérations et associations visent à :

  • favoriser le déploiement des politiques sociales et des actions et offres de service de qualité portées par la Branche au plus près des besoins des
  • soutenir le développement, la structuration et l’accompagnement des réseaux associatifs dans leur fonction de pilotage et d’animation des territoires ; 
  • favoriser les initiatives et l’expérimentation sur des problématiques ou des pratiques en émergence. 

 

La Doctrine Vie associative de la branche Famille décidée par le Conseil d’administration de la Cnaf est détaillée dans la circulaire Cnaf n° 2019-013 du 18 décembre 2019 

Ce que la Caf vous propose 

Le partenariat proposé par la Caf peut permettre à l’association/fédération sur la période de contractualisation, de bénéficier d’un soutien pluriannuel au projet (3 projets maximum), chacun devant être assorti d’un budget prévisionnel sous forme analytique. 
Le total des fonds sollicités par l’association ne peut pas dépasser 20% de son budget global, assortie d’une prise en charge minimum de 1%. Les fonds octroyés doivent être affectés uniquement à des dépenses de fonctionnement.
Attention : Les projets développés dans les champs relatifs à la protection de l’enfance, à l’action sanitaire et médico-sociale et à la prévention spécialisée sont exclus des financements de la Caf au titre des associations.


Ce que la Caf vous demande

Les partenariats contractualisés entre la Caf et les associations visent à favoriser la réalisation des engagements de la branche Famille définis dans sa convention d’objectifs et de gestion signées avec l’Etat. Pour la période 2018-2022, les projets portés par les associations doivent ainsi être développés dans les champs couverts par les politiques familiales et sociales de la branche Famille et contribuer à la réalisation des objectifs institutionnels. 
Pour prétendre au bénéfice d’une subvention, les associations doivent également :

  • avoir un fonctionnement démocratique ;
  • réunir de façon régulière leurs instances statutaires et veiller à leur renouvellement ; 
  • développer des actions dans le respect de la Charte de la laïcité de la branche Famille ;
  • respecter la liberté de conscience des membres de l’association ;
  • ne pas proposer d’actions à visée communautariste ou sectaire. 

 

Pour plus d'informations, contactez le conseiller Caf de votre territoire.