Pour une meilleure scolarisation des élèves en situation de handicap


22 Avril 2016


Enfant et handicap
Votre enfant présente un handicap ne lui permettant pas de suivre une scolarité classique. Une Ulis – unité localisée pour l'inclusion scolaire – lui permettra peut-être de bénéficier d’un encadrement et d’un enseignement adaptés.
article_img
Les Ulis existent dans l’enseignement du premier degré (école maternelle et élémentaire) comme dans le secondaire (collège et lycée général, technologique ou professionnel). Ces dispositifs collectifs de scolarisation adaptée sont le plus souvent implantés au sein même des établissements scolaires ordinaires et s’inscrivent dans le cadre d’un projet pédagogique spécifique.
 
Ces structures accueillent des groupes restreints d’élèves porteurs de troubles des fonctions cognitives, mentales ou motrices, mais aussi de la fonction auditive ou visuelle.
 
Sont aussi concernés ceux qui présentent des troubles spécifiques du langage et des apprentissages, des troubles envahissants du développement ou encore des handicaps multiples associés.
 

Un grand pas vers la socialisation et l’insertion

 
Les Ulis permettent aux enfants concernés d'acquérir davantage d’autonomie et d’apprendre le vivre ensemble. Le tout en bénéficiant d’apprentissages souples et diversifiés, adaptés à leurs capacités et à leurs besoins.
 
En fonction de leur handicap, les enfants peuvent par ailleurs suivre quelques enseignements dans une classe classique de l’établissement où ils sont scolarisés.
 
L’intégration d’un enfant en Ulis suppose la mise en place d’un projet personnalisé de scolarisation (Pps). Propre à chaque enfant, ce dernier précise les besoins de chacun, les conditions de sa scolarisation et les aides dont il peut bénéficier.
 

Projet personnalisé d’orientation

 
Le Pps prévoit, par ailleurs, l’élaboration d’un projet personnalisé d'orientation. Ainsi, les plus âgés bénéficient de mesures particulières visant à les orienter vers une voie professionnelle ou des études supérieures.
 
Pour permettre à votre enfant d’accéder à une Ulis, vous devez l’inscrire dans l’établissement de votre secteur, avant de vous adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph) de votre département, qui étudiera son dossier.
 
Charge ensuite à la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (Cdaph) de valider son orientation vers une Ulis. Une fois votre enfant admis au sein du dispositif, vous serez associé à toutes les étapes de sa scolarisation.
Mots clés : commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (Cdaph) , école , handicap , maison départementale des personnes handicapées (Mdph) , scolarité

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide