Etudes et loisirs : les deux font la paire !


11 Octobre 2017


Suivre des études
Il n’est pas forcément évident de mener de front études et activités extrascolaires. C’est pourtant cette combinaison qui vous permettra de relâcher la pression et de vous épanouir pleinement au quotidien.
article_img
Pratiquer un sport, jouer de la musique, ou s’engager comme bénévole dans une association n’est pas incompatible avec les études, bien au contraire ! L’activité extrascolaire permet de s’ouvrir l’esprit et de se faire plaisir.

« Cela peut aussi être un bon moyen de développer son réseau social lorsque l’on arrive dans une nouvelle ville pour faire ses études », indique Anne Meyer, conseillère en éducation populaire et de jeunesse à la Direction régionale et départementale jeunesse, sports et cohésion sociale (Drdjscs) du Centre-Val de Loire et du Loiret.

L’important est de trouver un bon équilibre entre ses études et les loisirs qui permettent de décompresser. L’activité physique est incontournable, comme se rendre à la fac à vélo. Pour être en forme, il faut compter trente minutes par jour ou 10 000 pas. Cela va de pair avec une bonne hygiène de vie : une alimentation équilibrée et un sommeil réparateur.

Ceux qui ont la fibre sportive peuvent trouver des activités à leur goût : jogging pour les petits budgets ou sports collectifs pour développer son réseau de connaissances. De nombreux campus proposent des activités réservées aux étudiants. « Le rythme idéal est d’une heure, deux à trois fois par semaine. Mais cela peut aussi être une activité culturelle, artistique, ou associative », conseille Anne Meyer.
 

Anticiper les périodes de révision


Les nouveaux étudiants n’ont pas forcément une idée précise de leur emploi du temps ni de leur charge de travail à venir. Pour eux, le mieux est de s’informer, à l’occasion de forums d’associations ou de journées portes ouvertes organisés à l’automne, sur les différents créneaux possibles pour l’activité qui les intéresse et éventuellement sur la possibilité de s’inscrire pour un seul trimestre.

Et parce que les études restent la priorité, il est essentiel d’anticiper les périodes de révision. « Toutefois, il ne faut pas sacrifier les activités extrascolaires pendant les pics de travail ou de révision car elles sont un bon dérivatif pour diminuer le stress », conclut la conseillère.
 
Mots clés : études , étudiant , jeunes , loisirs

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide