Lycéens, découvrez les filières artistique et sportive


06 Septembre 2017


Suivre des études
Choisir une filière sportive ou artistique au lycée, c’est mener de front un double projet : scolarité et pratique intensive. Pour y être à l’aise, mieux vaut présenter un bon niveau scolaire, et être prêt à mettre les bouchées doubles.
article_img
La tête et les jambes… c’est un peu ce qui est exigé des élèves choisissant une section sportive au lycée. Ces filières sont cogérées par un établissement scolaire et un club support. Les lycéens motivés par une pratique sportive intensive y poursuivent parallèlement un cursus scolaire normal, avec un emploi du temps aménagé.

« L’admission dans ces filières se fait au départ sur critères sportifs, avec des sélections organisées par les clubs à partir d’avril, puis sur critères scolaires par l’établissement », explique Grégory Brison, conseiller d’orientation spécialisé au centre d’Information et d’orientation de Dijon. « Pour réussir, les jeunes doivent avoir un bon niveau scolaire, car ils ont un emploi du temps allégé pour un programme identique, donc moins de temps pour assimiler. »  

Suivant le niveau de recrutement (local, régional ou national), la semaine comporte trois à dix heures d’entraînement. Pas suffisant pour atteindre le niveau professionnel, mais assez pour se préparer aux filières spécialisées de l’enseignement supérieur : STAPS et BPJEPS*.
 

Ecole ou conservatoire 


La filière artistique « techniques de la musique et de la danse » (Tmd) n’est, elle, pas moins exigeante. Il y faut du talent, un niveau élevé de pratique et de la ténacité. Car en plus des enseignements généraux obligatoires, dont le programme est également allégé, les options spécifiques représentent entre neuf et dix heures par semaine pour les instrumentistes et jusqu’à dix heures et demi hebdomadaires pour les danseurs, dont cinq heures de pratique.

« C’est une filière sélective qui prépare à une carrière artistique », précise Delphine Nogueira, également conseillère au Cio de Dijon. « Pour y accéder, il faut présenter un très bon dossier scolaire, être inscrit de longue date dans une école de musique, de danse ou, mieux, dans un conservatoire classé et passer l’épreuve des tests dans le conservatoire à rayonnement régional dispensant une partie de l’enseignement. » Attention, seuls une vingtaine de lycées en France préparent au Bac Tmd.

* Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, qui prépare à l'exercice du métier d'animateur, de moniteur, d'éducateur sportif.
 
Mots clés : école , éducation , études , jeunes , scolarité

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide