L’autonomie des enfants, ça s’apprend !


22 Juin 2017


Education
L’une des plus grandes missions d’un parent est d’aider son enfant à devenir autonome. Comment faut-il s’y prendre pour l’accompagner dans ses apprentissages ? A quel âge peut-il agir seul ? Découvrez les conseils d’Anne Bacus, psychologue.
article_img
« Les parents souhaitent que l’enfant se débrouille seul pour gagner du temps. L’enfant, lui, veut plus de liberté et aspire à décider pour lui-même. En réalité, l’autonomie, c’est être capable de s’occuper de soi et devenir responsable vis-à-vis de l’extérieur. On acquiert des droits et des devoirs », explique Anne Bacus, psychologue. 

Pour réussir à rendre son enfant autonome, il faut être à son écoute. « Il y a une période où il veut faire seul. Saisissez ces occasions, même si vous le pensez trop petit. Sinon, il risque de croire que vous ne lui faites pas confiance. L’apprentissage ultérieur vous demandera plus d’efforts puisque votre enfant ne sera plus décidé », prévient Anne Bacus. 

Entre 18 mois et 2 ans, l’enfant est dans l’imitation. Brossez-vous les dents devant lui, il le fera aussi. A 2 ans, il peut se laver seul, montrez-lui donc comment faire. Restez à côté pour éviter toute noyade mais laissez-le se savonner et se rincer. 

« Mettez-le en position de réussite selon ses capacités. A 4 ans, ranger sa chambre seul est trop abstrait. Indiquez-lui plutôt de ranger les cubes dans la boîte. C’est plus amusant et facile si vous l’aidez », ajoute la psychologue. 
 

Ne pas être trop exigeant


Les devoirs peuvent être faits seul dès le CE2, quand l’enfant sait lire les consignes. Faites-le réciter et gardez des moments plaisants pour jouer ou lire avec lui. Dès qu’il sait compter, à partir de 7 ans, vous pouvez lui donner un ou deux euros par semaine. Il dispose de son argent comme il veut et apprend à le gérer, sans avoir à réclamer. 

Quel que soit l’apprentissage, attention à ne pas être trop exigeant dès le début. « Apprendre à manger seul ne veut pas dire manger proprement. Ne soyez pas trop sur son dos. Tout apprentissage demande du temps, des ajustements. Mais ne revenez pas en arrière », conseille Anne Bacus. Laissez votre enfant s’éloigner, tout en l’accompagnant. Il grandira en ayant confiance en lui et en ce qu’il est capable de faire.
 
Mots clés : éducation , enfants , Famille , parent

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide