Action sociale Petite enfance et Parentalité

 La Caf finance directement les crèches

 

Parallèlement  au complément mode de garde (Cmg) de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje), la Caf subventionne directement les établissements d'accueil de jeunes enfants (crèches,  multi accueil, haltes garderies, etc.).

Ces aides à l'investissement ou au fonctionnement permettent de développer l'offre d'accueil et de rendre ces solutions accessibles au plus grand nombre.

Connaissez-vous la PSU ?

La prestation de service unique est  une aide au fonctionnement versé directement par les Caf aux gestionnaires de structures d’accueil pour jeunes enfants (jusqu’à 4 ans).

En contrepartie de ce financement, la Caf demande à la crèche de calculer les participations familiales selon un barème national proportionné aux ressources et au nombre d'enfants à charge des familles .

Concrètement, plus les revenus de la famille sont faibles, plus bas est le coût pour les parents et plus la subvention de la Caf est importante (en fonction de votre situation vous pouvez simuler le montant de ces participations en vous rendant sur le site Internet www.mon-enfant.fr).


Le montant de la subvention versé à l'établissement est égal à 66 % du prix de revient horaire de l’accueil de l’enfant dans la limite du prix plafond fixé annuellement par la Cnaf, déduction faite des participations familiales. Le reste est pris en charge, le plus souvent, par les collectivités territoriales.

 

Les Caf financent également les relais assistants maternels (Ram) qui sont des lieux d'information, de rencontres et d'échanges au service des assistants maternels, des parents et des profesionnels de la petite enfance. Les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l'ensemble des modes d'accueil.

Pour connaître l'adresse des Ram près de chez vous, consultez le site www.mon-enfant.fr.

 

Le contrat "enfance et jeunesse"

Le contrat "enfance et jeunesse" est un contrat d'objectifs et de cofinancment passé entre une Caf et une collectivité territoriale, un regroupement de communes, une entreprise non éligible au crédit d'impôt famille y compris une administration. Il vise à poursuivre et à optimiser la politique de développement en matière d'accueil des enfants et des jeunes jusqu'à 17 ans révolus. 

 

Le site www.mon-enfant.fr


Dans la perspective d’améliorer votre information sur les différents modes d’accueil existants sur l’ensemble du territoire national et de faciliter votre recherche, www.mon-enfant.fr recense les possibilités d’accueil existantes près de votre domicile ou de votre lieu de travail ainsi que leurs caractéristiques.

 

Vous y trouverez ainsi :

La quasi-totalité des établissements d’accueil du jeune enfant, des relais assistantes maternelles, des lieux d’accueil enfants-parents  financés par les caisses d’Allocations familiales (Caf ) ;
Les coordonnées des assistantes maternelles qui ont souhaité y figurer.

Attention

La liste des assistantes maternelles n’est pas encore en ligne pour tous les départements.

Les récentes évolutions du site renforcent son attrait :

  • Vous pouvez désormais visualiser sur une carte l’adresse des structures d’accueil ou des assistantes maternelles et avoir des informations sur leurs disponibilités d’accueil ;
  • Une rubrique spécifique vous permet de connaître pour chaque département les projets innovants en matière de petite enfance et de jeunesse ;
  • Un outil de simulation de droits à la Paje vient également compléter l’information disponible sur le simulateur de coût de l’accueil collectif et familial.

Facile d’accès l’offre de service offerte sur www.mon-enfant.fr vous permet d’anticiper et d’organiser au mieux l’accueil de votre enfant.

 

L'appui à la parentalité

Afin d’accompagner les parents dans leurs responsabilités éducatives et de favoriser la qualité et la continuité des liens entre les enfants et les parents, les Caf financent les lieux d'accueil enfants -parents, les services de médiation familiale et les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents.

Les lieux d'accueil enfants-parents sont ouverts aux enfants âgés de moins de six ans, accompagnés de leur(s) parent(s) ou d’un adulte familier pour participer à des temps conviviaux de jeux et d’échanges.

Les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents proposent quant à eux des groupes de parole et d’échanges, des conférences ou des débats sur les sujets liés à l’éducation et des lieux de rencontres entre parents.

Connaissez vous la médiation familiale ?

C’est un temps d’écoute, d’échanges et de négociation qui peut vous aider à dépasser toute situation de conflit dans laquelle le lien familial est fragilisé : les divorces, les séparations, les familles recomposées ; les conflits familiaux autour du maintien des liens entre les grands-parents et les petits-enfants ; les conflits familiaux entre les jeunes adultes et leurs parents ; d'autres situations, telles que les successions conflictuelles, les médiations concernant une personne dépendante, âgée ou handicapée, etc.

Le médiateur familial a pour rôle de rétablir la communication, de prendre en considération très concrètement les besoins de chacun, notamment ceux des enfants, de créer un climat de confiance propice à la recherche d’accords, d’organiser les droits et devoirs de chacun. La médiation familiale permet également d’aborder la répartition des charges financières (organisation administrative, contribution financière de chaque parent à l’entretien des enfants, partage des biens et, en cas de résidence alternée des enfants, partage ou non des allocations familiales et choix du parent bénéficiaire des autres prestations).

Le médiateur familial est un professionnel qualifié, respectant des principes déontologiques : il observe une stricte confidentialité, ne prend pas parti et ne juge pas. Son rôle est d’aider à trouver des solutions concrètes.

Les Caf versent une prestation de service aux services de médiation familiale conventionnés. En contrepartie de ce financement, les services de médiation familiale calculent les participations familiales selon un barème national proportionné aux ressources des familles. Un entretien d’information, gratuit et sans engagement, est proposé : le médiateur familial présente les objectifs, le contenu et les thèmes qui peuvent être abordés.

Pour connaître les services de médiation familiale conventionnés près de votre domicile, contactez votre caisse d’Allocations familiales.

Le soutien aux familles

Les Caf disposent le plus souvent de travailleurs sociaux qui peuvent apporter un soutien aux familles confrontées à des événements qui ont un impact sur l’organisation de la vie familiale telles que la naissance d’un enfant, le décès d’un enfant ou d’un parent, la monoparentalité… Ces professionnels organisent également des actions collectives qui contribuent au lien social et aux relations sociales de proximité entre les habitants d’un même territoire de vie.

 

L'aide et l'accompagnement à domicile de la Caf

L’aide et l’accompagnement à domicile de la Caf a pour but d’accompagner ponctuellement les familles lors de moments pouvant fragiliser leur organisation tels que la naissance, la séparation, le décès….
Les Caf subventionnent ainsi des services d’aide et d’accompagnement à domicile qui peuvent apporter un soutien et permettre de mieux assurer la transition et faciliter le retour à l‘équilibre.
Une participation financière est demandée à la famille en fonction de son quotient familial.
L’aide et l'accompagnement à domicile financée par la Caf n’intervient qu’en dernier ressort (aucune autre possibilité d’aides par votre mutuelle ou un autre organisme…).
Pour connaître les Services d’aide et d’accompagnement à domicile conventionnés, contactez votre Caf ou adressez-vous directement à ces services.

 

 


 


Etes-vous satisfait des informations données dans cette page ?

Cochez la case correspondant à votre choix : *




Merci. Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire.


Ce commentaire est anonyme, il nous aidera uniquement à améliorer le contenu de cette page.

Aucune réponse ne vous sera faite.
Pour toute question sur votre situation ou votre dossier, utilisez la rubrique Contacter ma Caf

Aide