Retour Nous connaître

L'Observatoire national de la petite enfance (Onape)

 

Présentation de l'Onape

Piloté par la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf), l’Observatoire national de la petite enfance (Onape) associe l'ensemble des services statistiques et d'études des institutions impliquées dans l'analyse des politiques de la petite enfance :

L'Onape réalise le recueil, l'échange et la coordination des travaux menés dans le domaine de la petite enfance, afin de contribuer à un meilleur éclairage des décisions et de l'action.

L'Onape est doté d'un comité scientifique regroupant des chercheurs experts du domaine de la petite enfance sur des disciplines variées :

  •     économie : Hélène Perivier, Ofce ;

  •     sociologie de l’enfance : Régine Sirota, Cerlis ;

  •     sciences politiques/ international : Claude  Martin, Ensp Rennes ;

  •     sociologie/métiers petite enfance : Genevieve Cresson, université de Lille ;

  •     sociologie/ parentalité : Bertrand Geay, université d'Amiens ;

  •     démographie : Magali Mazuy, Ined ;

  •     psychologie du développement : Chantal Zaouche, université de Toulouse le Mirail ;

  •     psycho sociologie  : Gérard Neyrand, université de Toulouse Paul Sabatier ;

  •     sociologie de la famille : Marie-Clémence Le Pape ;

  •     sciences de l'éducation : Pascale Garnier, Université Paris 8.

 

Le rôle du comité scientifique de l'Onape est d’initier les appels à propositions de recherche, de suivre les travaux sélectionnés dans ce cadre mais aussi plus globalement d’être consulté sur l’ensemble des dispositifs de recueil de données de l’Onape.

Rapport de l'Onape (dernière édition)

Dernière édition

Le rapport de l’Observatoire national de la petite enfance (Onape) concrétise une des missions de l’Onape à savoir le recueil, l’homogénéisation et la coordination des travaux menés par l’ensemble de ses institutions partenaires ainsi que ceux suivis par son comité scientifique. Le rapport est organisé en cinq parties complémentaires :

  • les données socio-démographiques sur les enfants de moins de 6 ans ;

  • l’offre d’accueil (données à n-2 soit 2019) ;

  • les recours des familles (données à n-1 soit 2020) ; 

  • les coûts et investissements ;

  • la situation des familles de jeunes enfants pendant la première crise de Covid. 

En 2019, le taux de couverture (nombre de places offertes/nombre d’enfants de moins de 3 ans) est de 59, 8 % :

  • l’accueil proposé par les assistantes maternelles reste prépondérant, mais en légère baisse avec 33,0 places pour 100 enfants de moins de 3 ans (33, 2 en 2018) ;

  • l’offre portée par les Eaje (accueils collectifs, micro-crèches, crèches familiales et parentales) est le deuxième contributeur, couvrant 20,9 % des enfants de moins de 3 ans (+ 0,8 point par rapport à 2018) ;

  • l’offre en école préélémentaire fait de l’Éducation nationale le troisième contributeur en assurant l’accueil d’environ un enfant de moins de 3 ans sur 25 (3,7 %).

 

Les salariées à domicile ne participent que marginalement à cette offre globale (2,1 %).  

 

On notera également entre 2019 et 2020 le maintien des évolutions suivantes : 

moins de familles bénéficiaires de prestations pour l’accueil d’enfants par une assistante maternelle ;

  • l’augmentation du nombre de bénéficiaires de micro-crèches ;

  • la diminution du nombre de familles bénéficiaires de la prestation partagée d’éducation de l’enfant ;

  • la baisse de l’activité des assistantes maternelles et des salariée à domicile exacerbée pour ces deux dernières évolutions par la crise pandémique.

 

Rapports (années antérieures)

Rapport 2020            Rapport 2014           Rapport 2008

Rapport 2019           Rapport 2013           Rapport 2007

Rapport 2018           Rapport 2012           Rapport 2006

Rapport 2017           Rapport 2011          

Rapport 2016           Rapport 2010          

Rapport 2015           Rapport 2009          

La lettre de l'Onape (dernière édition)

 

Dernière édition

La Lettre de l’Onape vient compléter cette publication en mettant en exergue à la rentrée de chaque année quelques données stratégiques issues du rapport, fournir des données provisoires et informer des travaux en cours.

La lettre (années antérieures)

n° 5 - décembre 2020

n° 4 - novembre 2019
n° 3 - octobre 2018
n° 2 - septembre 2017
n° 1 - septembre 2016