Gérer les tensions au moment du coucher


11 Janvier 2018


Education
Pas toujours évident de mettre au lit son enfant sans être confronté à son refus. Il redoute probablement de vous quitter et de se retrouver seul dans l’obscurité de sa chambre. L’instauration de certaines habitudes peut faciliter la séparation.
article_img
Les enfants se montrent parfois réticents quand il s’agit d’aller dormir. Tous les prétextes sont bons : un dernier verre d’eau, un besoin urgent d’aller aux toilettes… Tant et si bien que ce moment peut susciter de l’appréhension chez les parents.

Si l’enfant redoute tant cette transition entre le jour et la nuit, c’est qu’il peut le vivre comme une rupture, une séparation. « Chez le tout-petit qui n’a pas encore accès au langage, cette crainte peut se manifester par des pleurs. Le processus d’individuation n’est pas encore acquis. Le bébé ne se différencie pas de ses parents », explique Romuald Blancheton, éducateur spécialisé. Si l’on répond immédiatement à ses pleurs, il ne comprend pas qu’il ne peut pas tout obtenir de l’autre.

La création d’une routine vient alors rassurer l’enfant car elle lui offre un cadre structurant. Elle peut prendre la forme suivante : brossage de dents, passage aux toilettes, lecture d’un conte rapide, doudou, bisou et au dodo !
 

Au lit à heure fixe


Une veilleuse peut également l’apaiser s’il redoute le noir. « Plus l’enfant est jeune, plus les consignes doivent être fermes. Une fois le rituel installé, ce moment sera plus facile à gérer », ajoute l’éducateur spécialisé. Par ailleurs, pour gagner en efficacité et respecter au maximum son horloge biologique, mieux vaut mettre au lit son enfant à heure fixe.

Enfin, le coucher doit se faire de manière détendue. « Si vous êtes sous tension, votre enfant le ressentira. Il ne sera alors pas dans les meilleures dispositions pour s’endormir. Soufflez avant si besoin, puis prenez votre temps. Vous favoriserez cet état d’esprit chez votre petit », précise Romuald Blancheton. Ainsi, un moment complice entre parents et enfant devrait bientôt remplacer les crises.

 

Pour aller plus loin

« Sommeil de l’enfant : une évolution par étape, dès la naissance » sur le site de l’Assurance maladie 

Le guide « Dormir, c’est vivre aussi… » par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes)

Nos articles

- « Les bienfaits de la lecture aux enfants le soir » 

« Donner un cadre aux enfants » 
 
Mots clés : éducation , enfants , Famille , parent

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide