Retour Articles Vies de famille

Comment bien accueillir un stagiaire en entreprise ?

 

Court ou long, le stage est incontournable dans le parcours de tout élève ou étudiant. Découverte d’un métier, du monde de l’entreprise, maturité… les atouts d’un stage sont nombreux pour le jeune concerné. À condition d’être bien accueilli et accompagné. 

 

Qui dit stage, dit jeune en formation ! Une réalité souvent oubliée : « Le stagiaire est là pour apprendre avant tout. En moyenne, il faut trois mois pour s’habituer aux process d’une entreprise, quel que soit le contrat », souligne Alessandro Camporato, consultant formateur en ressources humaines. On vous détaille des points essentiels pour bien accueillir un stagiaire.  

 

  1. Anticiper les détails matériels 

Bureau et adresse mail attitrés, ordinateur, outils ou matériel de sécurité… Sans oublier les démarches administratives indispensables : tous les équipements nécessaires doivent être prêts avant l’arrivée du stagiaire. « Rien de pire que de démarrer alors que rien n’est prêt et que l’on ne peut pas travailler pendant plusieurs jours ! » 

 

  1. Informer l’entreprise de son arrivée 

En particulier tous les membres de l’équipe avec lesquels le jeune sera amené à collaborer. Sans oublier les autres : « C’est plus agréable de croiser des collègues déjà au courant de votre venue, même si vous ne travaillez pas directement avec eux », justifie Alessandro.  

 

  1. Accueillir un stagiaire : connaissez-vous le « pré-boarding » ? 

Ou « pré-accueil » : une rencontre informelle, à l’occasion d’un petit déjeuner ou d’un café, quelques semaines avant le début du stage. « L’occasion pour le jeune de connaître quelques visages et donc d’être moins stressé avant son arrivée. » 

 

  1. Présence et disponibilité 

En tant que manager, pas évident d’être présent chaque jour. Néanmoins, il est nécessaire d’être présent physiquement à certains moments : « D’abord pour accueillir le stagiaire, car il doit se sentir attendu. Ensuite pour des points réguliers : à la fin du premier jour, puis de la première semaine et chaque mois. » L’occasion de s’assurer que le jeune se sent bien, de l’aider à progresser et l’encourager. 

 

  1. Lui assigner un référent 

Autrement dit, un collègue qu’il côtoie au quotidien et qui connaît bien l’entreprise. Le but ? Guider le stagiaire dans les aspects pratiques (lieux pour manger, se rafraîchir, etc.) comme opérationnels de l’entreprise. 

 

  1. Le valoriser  

En le remerciant, en l’encourageant ou en le félicitant… Mais aussi par le travail : « En l’impliquant dans des projets intéressants, sans le limiter à des tâches rébarbatives », recommande le consultant formateur.  

 

Autant d’éléments qui peuvent contribuer à la qualité du rapport d’étonnement, rédigé et présenté par le stagiaire par la suite. Et aussi un bon moyen de valoriser l’image de son entreprise. 

 

Ca peut aussi vous intéresser

Vie professionnelle
Vie professionnelle
Vie professionnelle

Article

06.10.2023

Comment valoriser un service civique sur son CV ?