Quel mode de garde pour mon enfant ?

Vie personnelle

Si vous envisagez de faire garder votre enfant, il est primordial de bien réfléchir à son futur mode d’accueil dès le début de votre grossesse.

Votre organisation familiale et professionnelle peut guider votre choix d’un mode d’accueil adapté à votre enfant. Toutefois tous les modes d’accueil agréés répondent aux conditions qui assureront à votre enfant un environnement sécurisé et des possibilités de développement physique, affectif et intellectuel.

 

Les points à déterminer

Avant de déterminer quel mode d’accueil, vous devez étudier les éléments déterminants pour l’accueil de votre enfant :

  • Vos souhaits éducatifs ;
  •  Vos horaires de travail, temps de trajet, budget ;
  • Les possibilités d’accueil individuel et collectif sur votre commune et à proximité (liste d’attente…).

Ensuite, il est conseillé de prendre au plus tôt des renseignements sur le fonctionnement des crèches du secteur et de contacter plusieurs assistant(e)s maternel(le)s et le Relais Assistant(e)s Maternel(le)s (RAM) le plus proche.

Une fois le mode d’accueil retenu, il faut familiariser petit à petit votre enfant à celui-ci. En général, il est conseillé de prendre le temps de réaliser une période d’adaptation quelque soit l’âge de l’enfant. Les modalités vous seront présentées par le gestionnaire de l’établissement d’accueil du jeune enfant ou l’assistant(e) maternel(le) avec lequel vous négocierez et établirez votre contrat d’accueil.

 

Les différents modes d'accueil

 

L'accueil collectif

Votre enfant peut être accueilli tout au long de la journée de façon régulière ou occasionnelle. Le projet d’accueil de l’établissement doit prévoir les modalités d’accueil des enfants en situation de handicap, de vulnérabilité et d’urgence. Les locaux sont spécialement aménagés et le personnel est qualifié (puéricultrice, éducatrices de jeunes enfants etc.).Leur mode de gestion est soit public (collectivité), soit privé (association, mutuelle ou société).

 

Différents modes d’accueil existent :

  • Les multi-accueils : ils combinent accueil régulier et accueil occasionnel selon vos besoins.

  • Les crèches collectives : elles proposent un accueil régulier.

  • Les haltes-garderies : votre enfant y est accueilli de manière occasionnelle. Ce mode d’accueil convient en particulier aux parents au foyer ou en recherche d’emploi. 

  • Les crèches familiales : elles permettent de combiner le mode d’accueil individuel et collectif. Une équipe de professionnels de crèche encadre les assistant(e)s maternel(le)s, qui accueillent à leur domicile votre enfant de moins de 6 ans. Les assistant(e)s maternel(le)s participent chaque semaine à des ateliers et à des activités pédagogiques dans les locaux de la crèche familiale.

  • Les micro-crèches : établissement de 10 places maximum pouvant accueillir votre enfant de façon régulière ou occasionnelle selon vos besoins.

 

Attention, il existe deux modes de tarifications selon les structures : soit le barème national de la Cnaf, soit une tarification plafonnée avec le bénéfice du Cmg pour la famille.

L'accueil chez un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e)

L’assistant(e) maternel(le) peut accueillir à son domicile votre enfant ainsi que d’autres enfants. Pour exercer cette activité de façon légale, elle/il doit être agréé(e) par le service de la Protection maternelle et infantile (PMI) du conseil départemental.

 

Les horaires peuvent être souples et s’adapter à vos conditions de travail. Vous employez directement l’assistant(e) maternel(le) en signant un contrat de travail. Vous devenez donc employeur. Il est important que vous échangiez avec l’assistant(e) maternel(le) que vous employez sur :

  • Vos souhaits éducatifs ;

  • Les moments clefs de la journée de votre enfant (repas, sommeil, soins…) ;

  • Le comportement de votre enfant, ses apprentissages ;

  • Le respect de l’espace privé de l’assistant(e) maternel(le) ;

  • Le respect du cadre juridique avant d’établir le contrat de travail.

Les assistant(e)s maternel(e)s peuvent aussi se regrouper en Maison d’assistants maternels (Mam) sous condition d’agrément du conseil départemental.

 

Ressources :

  • Le Relais Petite Enfance (RPE) pour des informations sur les assistant(e)s maternel(le)s disponibles de votre secteur;
  • Pour vous informer sur le contrat de travail d’un(e) assistant(e) maternel(le) vous pouvez consulter sur le site de la DREETS des guides informatifs et des modèles de contrat de travail. https://occitanie.dreets.gouv.fr/Guides-juridiques-Assistants-maternels
L'accueil au domicile des parents

Vous pouvez choisir de faire garder votre (ou vos) enfant(s) par une personne qui intervient à votre domicile et que vous employez :

 

  • Soit en direct : vous appréciez seul les compétences du salarié dont vous êtes employeur. Chaque mois, vous rémunérez votre employé et vous devez le déclarer au centre national Pajemploi qui édite le bulletin de salaire. Cette déclaration vous permet d’obtenir votre justificatif fiscal. Vous pouvez également choisir une garde à domicile partagée : vous partagez alors avec une autre famille l’emploi d’une personne à domicile qui s’occupe de vos enfants respectifs alternativement à votre domicile ou à celui de l’autre famille.

 

Attention ! Il restera à votre charge 50% des cotisations sociales.

 

  • Soit en contractant avec une structure prestataire de services à la personne. Vous réglez alors une facture à l'entreprise de service

 

Ressources :

• Sur monenfant.fr, retrouvez les différents modes d’accueil les plus proches de chez vous ou de votre lieu de travail.