L’allocation de soutien familial augmente de 50 %

Vie personnelle

 

Le montant de l’allocation de soutien familial est revu à la hausse. Le premier versement incluant cette revalorisation sera effectué à compter du 5 décembre.

 

Vous êtes parent isolé ? Comme près de 800 000 familles en 2022, vous pouvez bénéficier de l’allocation de soutien familial (Asf).

 

L’Asf, qu’est-ce que c’est ?

Il s'agit d'une aide visant à soutenir financièrement les familles monoparentales ainsi que les personnes qui s’occupent d’un enfant privé de l’aide de ses deux parents.

Cette aide peut également être versée lorsqu’une pension alimentaire est :

  • en cours de fixation ;
  • fixée, mais n’est pas payée ou est payée partiellement ou irrégulièrement ;
  • fixée, payée intégralement, mais le montant fixé est inférieur au montant de l'allocation de soutien familial. Dans ce cas, la différence sera versée en complément.

 

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

L’allocation de soutien familial est accessible aux parents qui :

  • vivent seul avec un enfant de moins de 20 ans (à la suite d’une séparation, la non-reconnaissance de leur enfant ou le décès d’un des parents). Dans le cas d’une séparation, la pension alimentaire doit être en cours de fixation ou avoir été fixée par un professionnel de justice ou par la Caf.
  • ont recueilli un enfant dont l’un ou les deux parents ne participent pas aux frais d’éducation.

 

À noter :

Aucune condition de ressources ne s'applique : le versement de cette aide ne dépend pas de vos revenus.

 

Quel est le montant de cette allocation ?

Le montant de l’Asf augmente de 50 % : il passe ainsi de 122,93 € maximum par enfant à 184,41 €.

Dans le cas du recueil d’enfant, ce montant passe de 163,87 € par enfant à 245,80 €.

 

Quelles sont les formalités à effectuer pour bénéficier de l’augmentation de l’Asf ?

  • Si vous bénéficiez déjà de cette prestation, vous n’avez rien à faire : l’augmentation du montant sera effectuée automatiquement lors du versement de décembre 2022.
  • Si vous aviez déjà fait une demande d’Asf, mais que vous n'y aviez pas droit en raison du montant trop élevé de votre pension alimentaire, vous n’avez rien à faire. Si votre pension alimentaire reste inférieure à 184,41 € en novembre, le complément d’Asf sera ajouté automatiquement.
  • Si vous n’avez pas encore fait votre demande et que vous vous trouvez dans l'une des situations présentées, vous pouvez réaliser votre demande d’Asf sur caf.fr.

 

En savoir plus :