Retour Actualités nationales

L’Ajpa : un soutien pour les aidants

Handicap

Vous avez un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap ? Vous pouvez percevoir l’allocation journalière du proche aidant (Ajpa) pour compenser la diminution de revenus liée à vos absences ponctuelles dans votre activité professionnelle. Ainsi, cette aide vous permet de vous consacrer à votre proche.  
 

 

Vous pouvez disposer de 66 jours (ou 132 demi-journées) sur l’ensemble de votre carrière, après accord de votre employeur ou en attestant que vous avez dû interrompre votre activité professionnelle, votre formation ou votre recherche d’emploi. 

Attention : l'Ajpa n'est pas une prestation familiale, il s'agit d'un revenu de remplacement soumis à l’impôt. 

 Pour bénéficier de cette aide, vous devez :  

  • Résider en France de manière stable et régulière. Si vous êtes étranger, vous devez posséder un droit de séjour ou un titre régulier.  
  • Entretenir des liens étroits et stables avec la personne aidée (exemple de doc à fournir) 
  • L’assister dans les actes et activités de la vie quotidienne de manière régulière et fréquente, et ce, à titre non professionnel. 

Bon à savoir : vous n’êtes pas dans l’obligation d’avoir un lien de parenté ou de résider avec la personne aidée. 

Si vous étiez sans activité avant d’apporter de l’aide à votre proche (notamment si vous êtes retraité ou sans activité et non indemnisé par Pôle emploi), vous ne pourrez pas percevoir l’Ajpa.
 

Comment faire une demande ? 

  • Si vous êtes allocataire, vous pouvez faire une demande d’Ajpa en ligne dans Mon Compte > Rubrique Simuler ou Demander une prestation. 
  • Si vous n’êtes pas allocataire, vous pouvez faire une demande d'Ajpa dans la rubrique Faire une demande de prestation > La maladie et le handicap.   

 
Plus d’informations sur L’allocation journalière du proche aidant (Ajpa).