De 6 mois à 3 ans, bébé diversifie son alimentation | caf.fr

Allez au contenu, Allez à la navigation

Caf

Accueil > Vies de famille > Futur parent > De 6 mois à 3 ans, bébé diversifie son alimentation

Version imprimable

Abonnement au service d'alerte mél


Renseigner votre adresse mél, votre code postal et cocher les thèmes qui vous intéressent. Vous recevrez une notification à chaque nouvelle publication.



(si vous souhaitez recevoir les articles de votre CAF):



Les thèmes disponibles:


11 Janvier 2017

De 6 mois à 3 ans, bébé diversifie son alimentation

Naissance
Le passage d'une alimentation liquide à une alimentation solide est une étape importante pour votre bébé. Par quel aliment commencer ? À quel âge ? Voici quelques clés pour réussir la diversification alimentaire de votre enfant.
article_img
Le lait, maternel ou en poudre, est l’aliment idéal pour le nourrisson jusqu’à ses 6 mois. « À 5 mois, il commence à porter les objets à la bouche, il peut donc goûter et sucer quelques quartiers d’orange. C’est le signal qu’il est capable de digérer les compotes », explique Edwige Antier, pédiatre et auteure d’Elever mon enfant aujourd’hui. De plus, le lait ne suffit plus à couvrir tous ses besoins, même s’il en boit toujours 500 ml par jour !

Commencez la diversification le midi par les légumes. Privilégiez les haricots verts ou les carottes mélangées à de la pomme de terre. Cuisez les légumes à l’eau ou à la vapeur, sans sel, et mixez-les bien. Proposez un seul nouvel aliment à la fois pour que bébé découvre son goût. Utilisez une petite cuillère ou bien mettez-lui dans son biberon de lait. Prévoyez alors une tétine à large débit. 

Quinze jours plus tard, place aux fruits : pomme, poire, banane, pêche, abricot (selon la saison)... Eux aussi doivent être cuits et mixés. Toujours à 6 mois, vous pouvez donner 10 g de viande ou de poisson bien cuits et mixés.

À partir de 7 mois, bébé peut manger un quart d’œuf dur, des fromages blancs, des fromages. À 8 mois, il découvre le pain, les pâtes, la semoule, le riz. Votre enfant a davantage de dents. Les purées s’épaississent, ont de petits morceaux. 
 

« Donner à l’enfant ce qu’il apprécie »


Attention toutefois, « il y a des bébés très sensibles dont le gosier est étroit. S’ils bloquent, n’insistez pas. Il ne doit y avoir aucune compétition, il faut juste donner à l’enfant ce qu’il apprécie », préconise Edwige Antier. Vers 1 an, bébé peut manger des crudités et des fruits crus. Pour les légumes secs (lentilles, haricots blancs…), attendez le 15e mois.

« Les fruits à coques ne seront introduits que précautionneusement car il y a beaucoup d’allergies. On attend 2 ans pour faire goûter de la pâte d’amande… Et ne lui proposez pas une lichette de pâte à tartiner. Plus vous stimulerez les papilles du sucré et du gras, plus il en recherchera plus tard ! », ajoute la pédiatre. De la même manière, évitez au maximum les jus, sodas et sirops. Votre enfant a tout son temps !

 
Mots clés : alimentation , enfants , Famille , parent , santé