Accueil de loisirs sans hébergement


30 Mai 2017

Partager


Les accueils de loisirs sans hébergement sont des structures de loisirs éducatifs pour les enfants scolarisés et les jeunes, fonctionnant pendant l'année scolaire, avant ou après les heures de classe, pendant la pause du déjeuner, le mercredi ou encore le samedi ; pendant les congés des petites et grandes vacances scolaires.
 

Ils sont organisés le plus souvent par des associations ou des collectivités territoriales (communes, communautés de communes) mais aussi parfois par des comités d’entreprise ou encore des particuliers.

 

Vous souhaitez développer un accueil de loisirs sans hébergement ?

Votre accueil doit faire l'objet d'une déclaration auprès des services de la direction départementale de la cohésion sociale (Ddcs) ou de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (Ddcspp).

Vous établissez les tarifs. Lorsque votre accueil de loisirs bénéficie de financements octroyés par votre caisse d’Allocations familiales (Caf) ou, le cas échéant, par votre caisse de Mutualité sociale agricole (Msa), la participation financière demandée aux familles doit être modulée en fonction des ressources. 
Vous pouvez consulter la réglementation applicable aux accueils de loisirs sur le site du ministère chargé de la jeunesse.
Vous pouvez également consulter les Alsh présents dans votre département sur la recherche du site mon-enfant.fr.

 

 

Zoom sur la Haute Corse

Depuis octobre 2015, la commune de Ventiseri est dotée d'un Accueil de loisirs sans hébergement (Alsh) . Des enfants âgés de 6 à 12 ans sont accueillis durant les vacances scolaires, période estivale comprise.
La commune a pu compter sur l’appui de la Caf pour diagnostiquer les besoins des enfants et dimensionner la structure à la taille adéquate. Une conseillère technique de la Caf a participé à l’élaboration du projet, notamment sur le montage financier. 
 

Le contrat enfance et jeunesse conclut entre la Caf de Haute-Corse et la commune de Ventiseri en février 2016 permet d’encadrer le développement de l’ALSH. La subvention de la Caf participe à la prise en charge du fonctionnement de la structure et à une partie du salaire de son directeur.

Aide