Foyer Jeune travailleur


30 Mai 2017

Partager


La prestation de service Foyer jeune travailleur (Fjt)

 

Les Fjt accueillent en priorité des jeunes en activité ou en voie d’insertion sociale et professionnelle âgés de 16 à 25 ans.
Ils établissent et mettent en œuvre avec une équipe dédiée un projet socio-éducatif ayant pour objet l’accès à l’autonomie et au logement indépendant des jeunes qu’ils logent.

Les Caf soutiennent financièrement les deux fonctions principales des Fjt : 

  • la fonction hébergement des Fjt par des prestations légales (Apl, Al) qui viennent en aide aux jeunes résidents ;
  • la fonction socio-éducative par une prestation de service financée par l’action sociale des Caf.

La prestation de service « Fjt » est une aide au fonctionnement, permettant de soutenir la fonction socio-éducative dans les Fjt. Elle permet le financement de la totalité des charges de salaire des personnels socio-éducatifs qualifiés, et la prise en compte d’une partie du salaire des personnels associés et des agents de direction (dans la limite de 2 Etp).

 

Comment bénéficier de la prestation de service Fjt ? 

Pour bénéficier de  cette prestation de service , le Fjt doit répondre à la réglementation en vigueur en matière d’autorisation et d’agrément, et s’inscrire dans le cadre du décret n° 2015-951 du 31 juillet 2015 relatif aux foyers de jeunes travailleurs.
 
S’il répond à ces exigences, le Fjt peut prendre contact avec la Caf afin de négocier le contrat de projet qui lui ouvrira droit au bénéfice de la Ps Fjt, sous réserve d’une validation par le conseil d’administration de la Caf. 
 
Le projet socio-éducatif proposé à la Caf doit obligatoirement comporter les trois éléments suivants, constitutifs d’une offre de service adaptée, à savoir :
  • La mise en place d’actions relatives à l’accueil, l’information et l’orientation des jeunes ;
  • l’accompagnement des jeunes en matière de mobilité et d’accès à un logement autonome ;
  • l’accompagnement des jeunes dans le cadre de leurs projets d’insertion sociale et professionnelle.
     
Par ailleurs, ce projet socio-éducatif doit :
  • être ouvert à tous et permettre le brassage de populations d’origines diverses ;
  • s’inscrire dans une politique locale de la jeunesse et de l’habitat favorisant l’accès au logement autonome ;
  • permettre l’accompagnement à l’accès aux droits et à la citoyenneté des jeunes ;
  • valoriser les potentiels des jeunes et les ressources de l’environnement ;
  • proposer aux jeunes un accompagnement à la fois collectif mais aussi individualisé.

En savoir +

Circulaire C 2016-002 sur la nouvelle procédure d’autorisation des Foyers de jeunes travailleurs (Fjt) et le positionnement des Caf. Lire

Ma Caf

Aide