Ma Caf - Vie familiale | caf.fr

Allez au contenu, Allez à la navigation

Caf
Version imprimable

Vie familiale

L'action sociale de la Caf de la Savoie apporte son soutien dans le cadre de la vie familiale à travers :
- les secours et prêts
- la médiation familiale
- le réseau départemental d'écoute et d'appui des parents de Savoie (REAPP).

Les secours et prêts

La Caisse d'allocations familiales peut vous accorder des aides financières sous forme de micro crédit social (ex prêt équipement ménager et mobilier) et des subventions équipement ménager et mobilier.

Versées sous la forme de subventions ou de prêtes, ces aides sont réservées aux familles dont le quotien familial calcul selon la formule suivante :
Total des ressources mensuelles - total des charges mensuelles (hors crédit)
---------------------------------------------------------------
Nombre de personnes au foyer (le parent isolé compte pour une part et demi)
est inférieur à 300 €.
Les décisions d'attribution sont prises par la Commision d'action sociale dans le cas général.

Objectifs

Le micro-crédit social est un prêt sans intérêt consenti à une famille dont le revenus sont trop modestes pour lui permettre de s'équiper en matériel de première nécessité durablement dans son logement et pour l'aider à s'installer.
Lorsque la situation de la famille ne lui permet pas de disposer d'une capacité de remboursement suffisante, la Commission d'action sociale peut attribuer sont aide, partielle ou total, sous forme de subvention non remboursable.
Ce micro-crédit social concerne : lave-linge, cuisinière ou appareil de cuisson, réfrigérateur, congélateur, literie, tables, chaises, meubles de rangement et matériel informatique.

Bénéficiaires

Les allocataire de la Caf de la Savoie percevant des prestations familiales et ayent au moins un enfant à charge ou une première grossesse déclarée, ainsi que le deuxième parent bénéficiant du partage des prestations familiales dans le cas d'une garde alternée.

Conditions d'attribution

- Avoir un quotient familial < à 300 € au moment de la demande,
- Se conformer exclusivement à la liste nominative ci-après.

Les frais de garantie et de livraison des objets sont exclus de la prise en charge par la Caf. L'objet ne doit pas avoir été acheté et ne concerne pas les achats entre particuliers.
Un prêt n'est pas possible en cas de surendettement, exceptées les situations de procedure de redressement personnel du PRP (et passage en Commission d'action sociale dans ce dernier cas).

Constitution de la demande

L'allocataire doit s'adresser à un travailleur social du secteur où il réside qui établira une enquête sociale motivant la demande, sous forme de micro-crédit ou de subvention.
La demande de micro-crédit social ne constitue pas un droit et reste à l'appréciation de la Caf.
Il ne peut être consenti que dans la mesure des disponibilités du budget d'Action sociales.

Nature et montant de l'aide

Le montant du prêt et de la subvention ne peut excéder le prix d'achat plafond établi par la Caf. (cliquez ici pour connaître ce montant)
Le montant annuel maximum est fixé à 800 €. Une nouvelle demande ne pourra être émise dans le délai de deux ans à partir de la date de la première demande.
Liste complémentaire pouvant être prise en charge dans le cadre de l'aide sur projet :
canapé convertible, appareil de chauffage, lave-vaisselle, sèche-linge.

Versement de l'aide

Après accord de la Caf et signature du contrat de prêt par l'allocataire, l'aide est versée en une seule fois au magasin.
L'allocataire doit également signer une procuration pour versement à un tiers, fournir la copie des factures et le RIB des tiers.
L'achat doit être conforme à la décision d'attribution de l'aide. En aucun cas le bénéficiaire ne peut, avec celle-ci, procéder à un autre achat ou à une autre dépense. La famille s'engage à transmettre, dans un délai d'un mois, la facture concernant le ou les achats pour lequel (lesquels) le micro-crédit ou la subvention a été accordé.

Modalités de remboursement

Le remboursement du prêt s'effectuera par retenue mensuelle sur les prestations familiales.
La durée de remboursement ne peut excéder 48 mois.
Le montant minimum de la mensualité est fixé à 15 €.
Le remboursement de prêt peut faire l'objet d'un différé.
Toute demande de remboursement anticité du prêt est autorisée.

Les sommes restants dues sont exigibles immédiatement dans les cas suivants :
- justificatif de la dépense non fourni,
- détournement des fonds prêtés.

Tout contrat de prêt non retourné dûment rempli dans les deux mois suivant la notification de l'attribution annuelle de la demande.

Disposition particulière

Sur demande motivé et évaluation sociale de la CESF de la Caf, la Commission d'action sociale peut accorder à l'allocataire emprunteur :
- un report ou un aménagement des mensualités,
- une remise partielle ou total du solde du prêt,
- un cumul de prêt avec d'autres prêts sociaux caf.

La médiation familiale

La caisse d'allocations familiale apporte son concours financiers aux organismes et associations développant des actions de médiation familiale.

  • Qu'est ce que la médiation familiale ?

La médiation familiale a pour objectif essentiel la prévention ou l'accompagnement de situations familiales tendues et/ou des ruptures familiales pour une meilleure prise en considération de l'intérêt de l'enfant.

La médiation familiale vise à aider les couples en crise, séparés ou divorcés,
- à surmonter le conflit,
- à maintenir ou rétablir le dialogue familial,
- et à réaménager les conditions de vie après la séparation dans l'intérêt des enfants.

Le médiateur familial a pour mission d'accueillir, d'écouter, de conseiller et d'orienter les parents en situation de crise, en s'appuyant sur le processus de résolution des conflits familiaux. Il amène les parents à trouver eux-mêmes les bases d'un accord durable et mutuellement acceptable. Cet accord doit tenir compte des besoins de chacun des membres de la famille et particulièrement ceux des enfants.

La médiation familiale s'adresse :
- aux familles ayant au moins un enfant à charge, qui connaissent des situations de séparation, de divorce, ou de recomposition familiale génératrices de conflits,
- mais aussi aux parents n'ayant pas la résidence habituelle de l'enfant et aux grands parents séparés de leurs petits enfants.

  • L'initiative de la Caisse d'allocations familiales de la Savoie

La Caisse d'allocations familiales de la Savoie propose une convention aux associations développant des actions de médiation familiale qui s'engagent :

- à prendre en charge les familles ressortissantes du régime général, ayant des enfants à charge, en particulier les plus fragilisées ou les plus démunies,
- à mettre à disposition un personnel spécialisé formé à la médiation familiale titulaire du diplôme d'Etat de médiateur familial ou d'une certification permettant de considérer que la personne a été dûment formée,
- à pratiquer un barème dégressif en fonction des ressources des familles et validé par la Caisse d'allocations familiales,
- à effectuer un nombre de séances annuelles qui sera arrêté et précisé dans la convention,
- à pratiquer des séances d'une durée minimale d'une heure.

Un comité départemental de la médiation familiale, piloté par la Caf, est chargé d'instaurer les conditions d'un financement pluripartenarial concerté.

 

Le réseau d'écoute et d'appui aux parents de Savoie (REAAP)

La Caisse d'allocations familiales de la Savoie est engagée aux côtés de l'Etat et du Conseil général de la Savoie pour créer le Réseau d'Ecoute, d'Appui et d'Accompagnement des Parents de Savoie (REAAP).

  • L'objectif du REAAP

Le réseau a pour but de promouvoir les actions de soutien en direction des parents et jeunes adultes en devenir parental.

Ces actions visent à :
- permettrent aux parents, grands-parents, enfants et adolescents de s'exprimer soit par l'organisation de groupes de paroles ou par la mise en place réunissant autour d'un même thème les différents membres de la famille ;
- de donner appuis et repères aux parents ou futurs parents qui le souhaitent ;
- permettre aux enfants d'être écoutés et respectés.

  • Pilotage et financement du réseau

Le réseau est piloté par la Caisse d'allocations familiales qui centralise les actions et les demandes d'aides financières qui s'y rapportent.

Le financement du réseau est assuré conjointement par l'Etat, le Conseil général de la Savoie et la Caisse d'allocations familiales de la Savoie.

  • Vous souhaitez rejoindre le REAAP ?

Les associations ou autres partenaires qui souhaitent développer des actions en direcxtion des parents et de leurs enfants peuvent consulter pout tout renseignement le site internet : www.reaap73.org

Vous trouverez sur le site des exemples d'actions menées dans le cadre du REAPP sur l'ensemble du département de la Savoie ainsi que tous les documents nécessaires aux partenaires pour devenir adhérent du Réseau et solliciter son appui financier.