L'aide aux vacances sociales | caf.fr

Allez au contenu, Allez à la navigation

Caf

Accueil > > > L'aide aux vacances sociales

Version imprimable

L'aide aux vacances sociales

La Caf de Loire-Atlantique adhère au dispositif Avs depuis 2009.
Ce dispositif de séjours sociaux est un outil de travail social pour aider des familles à développer leur autonomie, à favoriser leur insertion sociale et à conforter voire améliorer les liens familiaux...
La Caf prend en charge un pourcentage du coût du séjour, la famille règle le différentiel à la structure d'accueil.

Bénéficiaires potentiels
>Etre allocataire de la Caf de Loire-Atlantique avec au moins un enfant à charge et percevoir une prestation familiale et/ou sociale (Rsa, Aah, Apl) mensuelle, au titre du mois de janvier 2011 payée en février 2011.
> Avoir un (des) enfant(s) de moins de 18 ans [ né(s) entre le 1er janvier 1993 et le 31 décembre 2010 ] et à charge au sens des prestations familiales et/ou sociales.
>Avoir un Qf Cnaf inférieur à 600 euros.

+ Familles non autonomes dont la situation sociale ou le profil particulier les exclut des dispositifs habituels de départs en vacances et qui nécessitent un accompagnement social.

Pour un quotient familial inférieur ou égal à 600 euros, le taux de prise en charge par la Caf est de 85% pour un premier départ et de 75% pour un second départ.

Durée du séjour
1 séjour par an d’une semaine minimum à deux semaines maximum (7 à 14 jours).

Lieux du séjour
> Sites labellisés Vacaf de 5 départements : Charente-Maritime, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Morbihan, Vendée.
>Centres labellisés Vacaf et agréés par la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) pour percevoir la prestation de service “Vacances avec accompagnement socio-éducatif (Vase)”.

Type de séjour
Location, demi-pension, pension complète ou camping, agréés par Vacaf.

Périodes de vacances
Vacances scolaires d’été.

Modalités
>La prise en charge Avs n’est pas cumulable avec l'Avf.
>La Caf signe une convention avec le porteur de projet (Centre communal d’action sociale, association, centre social) ou valide un projet mis en oeuvre par un conseiller Esf à partir d’un cahier des charges.
>Dans tous les projets, le conseiller Esf du territoire devra être associé dès le démarrage du projet.
>Le porteur de projet et ses partenaires devront assurer une préparation des départs le plus en amont possible dans le cadre d’une dynamique collective obligatoire, en complémentarité de l’accompagnement individuel.
>Il développera une dynamique partenariale sur le territoire concerné.
>Le porteur de projet inscrira sur le site Vacaf Avs les souhaits de séjours des familles (types de séjours, lieux...).
>La Caf validera les demandes avant de les transférer à Vacaf.
>Les aides sont accordées dans la limite des fonds disponibles.
>La Caf pourra apporter, en complément, une aide au promoteur.