Comment bien commencer l’allaitement ?


13 Septembre 2017


Naissance
Vous attendez un bébé et souhaitez l’allaiter. Vous vous posez certainement des questions à ce sujet. Tétée de bienvenue, postures... les conseils d’Héloïse Briot, sage-femme.
article_img
Allaiter son enfant ne nécessite pas de préparation physique, mais il est bénéfique de se préparer psychologiquement. Par des réunions d’allaitement, des cours de préparation à la parentalité avec une sage-femme ou une professionnelle en possession d’un diplôme universitaire (DU) d’allaitement. Cette étape permet à la future maman d’obtenir des informations, des conseils et un suivi après l’accouchement.

L’allaitement débute dans l’heure qui suit la naissance. Pour commencer, chatouillez les lèvres de votre bébé avec votre mamelon. Lorsqu’il ouvre sa bouche en grand, rapprochez-le de vous afin qu’il commence à téter. Ses gencives ne doivent pas se fermer sur votre mamelon. Quant à ses lèvres, elles doivent être retroussées vers l’extérieur. De plus, il doit pouvoir respirer aisément.

Laissez-le téter jusqu’à ce qu’il se détache de lui-même. Essayez de lui faire faire un renvoi puis tendez-lui l’autre sein. « Proposez toujours les deux côtés pour bien stimuler la lactation », conseille Héloïse Briot. Pour la tétée suivante, commencez par le dernier sein. « Il faut que l’allaitement soit naturel : le lait maternel est adapté au bébé et respecte ses besoins. »
 

Durée, positions, signes


De colostrum (premier lait après l’accouchement), votre lait passe à celui de transition puis devient mature. Quant à la quantité fabriquée, elle dépend notamment du nombre de tétées. Au début, elles durent de vingt à quarante-cinq minutes environ. Après quelques semaines de pratique, elles prennent moins de temps, même s’il n’y a pas de temps limite. Chacun mange à son rythme.

Il existe quatre positions classiques pour l’allaitement : la « madone » (bébé dans le bras droit pour le sein droit), le ballon de rugby (sur le côté), la « madone inversée » (bébé dans le bras gauche pour le sein droit) et la position couchée. « Les bonnes positions sont très importantes, notamment pour éviter les crevasses. Le bébé doit être contre vous, vous prendre dans ses bras et vous de même », détaille Héloïse Briot.

Comment savoir si bébé a faim ? Il ouvre la bouche, tète ses poings ou ses doigts, tente de téter quand on touche sa joue ou le coin de sa bouche... Enfin, sachez « qu’il a bien bu quand sa succion n’est plus efficace, qu’il "tétouille" et qu’il s’endort. A ce moment-là, il faut le retirer du sein délicatement et le laisser dormir ». Profitez-en pour tenter d’en faire de même !
 
Mots clés : alimentation , enfants , grossesse , naissance , parent

Gratuit:
Abonnez-vous
par thème


Actualités


Articles les plus lus

Aide