La prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) | caf.fr

Allez au contenu, Allez à la navigation

Caf

Accueil > Aides et services > S'informer sur les aides > Petite enfance > La prestation d'accueil du jeune enfant (Paje)

Version imprimable

La prestation d'accueil du jeune enfant (Paje)

La Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje)

 

Pour un enfant né ou adopté, vous pouvez bénéficier de la Paje (prestation d’accueil du jeune enfant).
 

 Elle comprend :

 

Ces prestations sont cumulables entre elles ou avec d'autres allocations sous certaines conditions.

 

Le site www.mon-enfant.fr vous permet d’anticiper et d’organiser au mieux l’accueil de votre enfant.

 

Où aller avec son bébé ou son jeune enfant ? …. Et pourquoi pas au lieu d’accueil enfants-parents ?
C’est un lieu de rencontre conviviale entre parents et enfants pour les enfants de la naissance à 4 ou 6 ans, accompagnés d’un parent ou d’un adulte référent et pour les futurs parents. Il permet de passer un moment agréable de détente et de convivialité ensemble petits et grands, de partager un temps d’échange et de jeu avec son enfant dans un espace adapté aux touts petits, de créer des liens d’amitié, de faciliter l’entrée chez l’assistante maternelle, à la crèche, à l’école. C'est un lieu de vie, ouvert à tous, gratuit et sans inscription. L’enfant est accompagné de son parent pendant toute la séance. Chacun arrive, reste et repart quand il veut. Une équipe y est disponible et à votre écoute.
Trouver les coordonnées du Laep le plus proche de votre domicile : www.mon-enfant.fr

 

  • La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) est une aide financière qui s’adapte en fonction de votre situation. Elle est versée aux parents pour les aider à faire face aux dépenses liées à l’arrivée d’enfant(s) dans la famille.

    Selon votre situation et vos besoins, la Caf peut vous verser :

  • Oui, si vos revenus ne dépassent pas un certain montant, appelé le plafond de ressources, la Caf peut vous verser :

    • une prime à la naissance  versée 2 mois après la naissance (923,08 € pour un enfant) ;
    • une allocation mensuelle, appelée allocation de base, (soit 184,62 €, soit 92,31 € selon vos ressources) du deuxième mois de l'enfant jusqu’à ses 3 ans.

    Attention, vous devez déclarer votre grossesse dans les 14 premières semaines à votre Caf et à votre organisme d’Assurance maladie (Cpam, Rsi…).

    > Vous pouvez estimer votre droit à la Paje, dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire. Pour accéder à Mon compte, munissez-vous de votre numéro allocataire et de votre code confidentiel inscrits sur tous les courriers adressés par votre Caf.

  • Vous devez déclarer votre grossesse au cours des 14 premières semaines à votre Caf et à votre organisme d’Assurance maladie (Cpam, Rsi…).

    Pour cela, votre médecin traitant ou votre sage-femme peut réaliser les démarches à votre place en déclarant votre grossesse en ligne auprès des différents organismes de la Sécurité sociale (Cpam et Caf).

    A noter : si vous ne bénéficiez pas de la déclaration effectuée par le médecin, vous devez adresser le certificat médical remis par votre médecin ou votre sage-femme à votre Caf et à votre organisme d’Assurance maladie.

  • Si vos revenus ne dépassent pas un certain montant, appelé plafond de ressources, la Caf peut vous verser une allocation mensuelle appelée allocation de base (soit 184,62 €, soit 93,31 € selon vos ressources) du 2ième mois de l'enfant jusqu'à ses 3.

    Pour y avoir droit, vous devez informer votre Caf de la naissance de votre enfant en déclarant ce changement de situation dans l’Espace Mon compte.

    La Caf peut aussi vous aider si vous envisagez de vous occuper vous-même de votre enfant ou si vous souhaitez employer une personne pour le garder.

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche prestation partagée d'éducation de l'enfant  (PreParE) si votre enfant est né après le 31 décembre 2014 ou la fiche  complément libre choix d’activité (Clca) si votre enfant est né avant cette date, et le complément libre choix du mode de garde (Cmg).

    > Vous pouvez estimer votre droit à la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire.

    Pour accéder à l'espace Mon compte, munissez-vous de votre numéro allocataire et de votre code confidentiel inscrits sur les courriers adressés par votre Caf.

  • La Caf peut vous verser :

    • une prime à l’adoption  (1846,15 €  pour un enfant) ;
    • une allocation mensuelle, appelée allocation de base, (soit 184,62 €, soit 92,31 € selon vos ressources) dès l’arrivée de l’enfant au foyer pendant 36 mois, dans la limite de ses 20 ans.

    Cette aide vous sera versée si vos revenus ne dépassent pas un certain montant, appelé plafond de ressources, et si vous fournissez les justificatifs de la décision d’adoption.

    Si vous souhaitez faire garder votre enfant, la Caf peut vous verser le complément libre choix du mode de garde  (Cmg). Si vous souhaitez le garder vous-même, la Caf peut vous verser la prestation partagée d'éducation de l'enfant  (PreParE) si votre enfant est né après le 31 décembre 2014 ou le complément libre choix d'activité  (Clca) s'il est né avant cette date.

    > Pour en savoir plus, consultez les fiches PreParE ou Clca et Cmg.

    > Vous pouvez estimer votre droit à la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire.

    Pour accéder à Mon compte, munissez-vous de votre numéro allocataire et de votre code confidentiel inscrits sur les courriers adressés par votre Caf.

  • Vous faites garder votre enfant par une assistante maternelle agréée ?

    Une personne vient chez vous garder votre enfant ?

    Oui, dans les deux cas, la Caf peut vous verser une aide : le complément de libre choix du mode de garde (Cmg).

    Cette aide de la Caf est composée de deux parties  :

    • la prise en charge d’une partie du salaire de la nourrice. Toutefois, un minimum de 15% de la dépense restera à votre charge.
    • la prise en charge d’une partie voire de la totalité des cotisations sociales dues par l’employeur, à savoir vous.

    Dès l’embauche de votre salariée (y compris la période d'adaptation) par la signature d’un contrat de travail, vous pouvez faire une demande de Cmg dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire.

    Nous vous rappelons qu’ensuite vous n’aurez pas à établir de bulletins de salaire. Il vous suffira de déclarer, chaque mois, auprès du centre Pajemploi le nombre d’heures de garde et le salaire net que vous avez payé. Le montant de vos droits sera calculé automatiquement à partir de cette déclaration.

  • Oui, dès votre premier enfant, sous certaines conditions, la Caf peut vous verser la prestation partagée d'éducation de l'enfant  (PreParE) s'il est né après le 31 décembre 2014. 

    Attention, si votre enfant est né avant le 1er janvier 2015, vous pouvez bénéficier du complément de libre choix d’activité (Clca) ou du complément optionnel de libre choix d’activité (Colca). Pour en savoir plus, consultez les fiches Clca ou Colca.

    Pour avoir droit à cette aide, vous devez avoir cotisé au moins pendant 8 trimestres au titre de l'assurance vieillesse.

    > Vous pouvez estimer votre droit aux aides de la Paje (PreParE, Clca, Colca), dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire.

    Pour accéder à Mon compte, munissez-vous de votre numéro allocataire et de votre code confidentiel inscrits sur les courriers adressés par votre Caf.

  • La prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE) remplace le Clca et concerne les enfants nés ou adoptés à compter du 1er janvier 2015.

    Les conditions pour obtenir la PreParE sont les mêmes que pour le Clca. Seules les durées de versement peuvent être différentes.

    Par exemple, si vous êtes en couple avec 2 enfants, vous pouvez bénéficier de la PreParE jusqu'aux 3 ans de l'enfant. Chaque parent bénéficiant de 24 mois de congés maximum.

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche PreParE .

     
  • La Paje se décompose en 4 aides différentes dont la durée varie :

    Attention, ces montants et ces âges sont différents en cas d’adoption.

    > Vous pouvez estimer votre droit aux aides de la Paje, dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire.

    Pour accéder à Mon compte, munissez-vous de votre numéro allocataire et de votre code confidentiel inscrits sur tous les courriers adressés par votre Caf.

  • Il existe deux façons principales de faire garder vos enfants :

    • L’accueil individuel si vous employez directement une garde à domicile ou une assistante maternelle agréée.
      Votre Caf  prend en charge une partie de son salaire ainsi qu’une partie, voire la totalité, des cotisations liées à cet emploi.
      Si vous avez recours à des intermédiaires (associations ou entreprises) qui mettent ces personnes à votre disposition ; votre Caf vous aide en remboursant une partie de votre facture.
    • L’accueil collectif dans une crèche
      Votre Caf participe au financement de la quasi-totalité des établissements d’accueil collectif en leur versant une aide destinée à couvrir une partie de leurs frais de fonctionnement.

    > Pour en savoir plus sur les places disponibles près de chez vous et estimer leur coût avant de faire votre choix, consultez mon-enfant.fr, le site de la Caf dédié à l’accueil des jeunes enfants.

  • Oui, que vous soyez salariée ou non, la Caf peut vous verser la prestation partagée d'éducation de l'enfant  (PreParE) si votre enfant est né après le 31 décembre 2014 ou le complément de libre choix d’activité (Clca) s'il est né avant le 1er janvier 2015.

    Le montant de cette aide est calculé en fonction de votre temps de travail :

    • soit vous travaillez au maximum à mi-temps et vous percevrez une aide ne dépassant pas 252,46 € ;
    • soit vous travaillez entre un mi-temps et un 4/5 et vous percevrez une aide ne dépassant pas 145,63 €.

    Pour avoir le droit à cette aide, vous devez avoir cotisé au moins pendant 8 trimestres au titre de l’assurance vieillesse.

    N'oubliez pas de demander un congés parental d'éducation partiel à votre employeur.

  • Oui, si vous choisissez de travailler à mi-temps ou moins, la Caf peut vous verser la prestation partagée d'éducation de l'enfant  (PreParE) si votre enfant est né après le 31 décembre 2014 ou, s'il est né avant, le complément de libre choix d’activité (Clca), tout deux d'un montant de 252,46 €.

    Si l'enfant né après le 31 décembre 2014 est votre premier enfant, la PreParE peut-être versée pendant 1 an si les 2 parents réduisent ou cessent leur activité professionnelle 6 mois chacun. Si votre enfant est né avant le 31 décembre 2014, le Clca est versé pendant six mois maximum.

    Si vous êtes salarié, assurez-vous d'avoir d'abord obtenu l'accord de votre employeur pour votre congé parental d’éducation partiel.

    Pour y avoir droit, vous devez avoir cotisé pendant au moins 8 trimestres au titre de l’assurance vieillesse.

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche complément de libre choix d’activité (Clca) et allocation de base de la Paje.

    > Estimez votre droit aux aides de la Paje dans l’Espace Mon compte si vous êtes allocataire ou Aides et services si vous n’êtes pas allocataire.
    Pour accéder à Mon compte, munissez-vous de votre numéro allocataire et de votre code confidentiel inscrits sur les courriers adressés par votre Caf.

  • Oui, chacun de vous peut recevoir une aide : la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE) si votre enfant est né après le 31 décembre 2014 ou le complément libre choix d’activité (Clca) si votre enfant est né avant cette date.

    Le cumul des aides versées aux deux conjoints ne peut dépasser 390,52 € par mois (montant à compter d'avril 2014) pour vous deux.

    Si vous partagez successivement la garde de votre enfant avec votre conjoint, la PreParE pourra vous êtes versée plus longtemps.

    Attention, si vous êtes salarié, assurez-vous d’avoir d’abord obtenu l’accord de votre employeur pour votre congé parental.

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche PreParE  ou complément de libre choix d’activité (Clca).

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche complément mode de garde structure  (Cmg "structure") et le site mon-enfant.fr, dédié à l'accueil des jeunes enfants.

  • Chaque mois, après lui avoir payé son salaire vous devez déclarer le nombre d’heures de garde et le salaire net sur le site www.pajemploi.urssaf.fr.

    Le centre Pajemploi calcule pour vous le montant des cotisations sociales dues et transmet cette information à la Caf. De plus, il établit et envoie le bulletin de salaire à votre salariée.

    La Caf prend en charge la totalité des cotisations si vous employez une assistante maternelle agréée.

    La Caf prend en charge une partie des cotisations si vous employez une garde à domicile. Les cotisations restantes seront prélevées automatiquement sur votre compte bancaire par le centre Pajemploi.

  • De nombreuses crèches reçoivent un financement direct de la Caf. Dans ce cas, vous bénéficiez d’un tarif préférentiel. Il est toujours calculé d’après vos ressources et selon un barème qui est le même partout en France.

    D’autres crèches ne bénéficient pas d’un financement par la Caf (notamment les microcrèches). Dans ce cas, les parents peuvent recevoir directement une aide de la Caf : le complément de libre choix du mode de garde "structure" (le Cmg « structure »).

    Le montant du Cmg « structure » est déterminé d’après vos ressources, l’âge, le nombre d’enfants accueillis et, bien sûr, le nombre d’heures d’accueil de votre ou de vos enfants au cours du mois.

    Attention, dans tous les cas, un minimum de 15% de la dépense reste à votre charge chaque mois.

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche complément mode de garde structure (Cmg « structure ») et le site mon-enfant.fr, dédié à l’accueil des jeunes enfants.

  • Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez consulter le site mon-enfant.fr, dédié à l’accueil du jeune enfant.

    Pour évaluer vos droits aux différentes aides proposées par la Caf, un simulateur est à votre disposition, soit sur le caf.fr (Espace Mon compte si vous êtes allocataire, Aides et services si vous n’êtes pas allocataire) soit sur mon-enfant.fr.

  • Si vous avez recours à une association qui met à votre disposition une assistante maternelle ou une garde d’enfant à domicile, la Caf peut vous verser le complément de libre choix du mode de garde (Cmg « structure »). Cette aide vient rembourser une partie du montant de votre facture.

    Cette aide est déterminée d’après vos ressources, l’âge, le nombre des enfants accueillis et le nombre d’heures d’accueil réalisées chaque mois.

    Attention ! Dans tous les cas, vous devrez payer un minimum de 15% des dépenses chaque mois.

  • Oui, il existe une aide supplémentaire au complément de libre choix du mode de garde (Cmg).

    Le Cmg peut vous être versé lorsque vous faites garder votre enfant soit au domicile d’une assistante maternelle agréée, soit à votre propre domicile, soit par certaines microcrèches.

    Vous avez droit à un supplément de 10% maximum du montant de votre Cmg lorsque votre enfant est gardé au moins 25 heures par mois la nuit de 22h à 6h et/ou le dimanche et/ou les jours fériés.

    Attention ! Dans tous les cas, un minimum de 15% des dépenses reste à votre charge chaque mois.

  • Oui, vous devez avoir validé huit trimestres de cotisations vieillesse sur les périodes suivantes :

    • deux ans s’il s’agit de votre premier enfant ;
    • quatre ans s’il s’agit de votre deuxième enfant ;
    • cinq ans à partir de votre troisième enfant.

    > Pour en savoir plus, consultez la fiche PreParE  ou Clca.

  • Tout d’abord, vous devez signer ensemble un contrat de travail. Vous pouvez trouver un modèle de contrat de travail spécifique à l’emploi d’une assistante maternelle ou d’une garde ainsi que des conseils sur le site www.pajemploi.urssaf.fr.

    Ensuite, vous devez rapidement faire votre demande de complément de libre choix du mode de garde (Cmg) à votre Caf.

    Si vous êtes allocataire, vous pouvez faire votre demande directement dans l'Espace Mon compte. Sinon, vous pouvez télécharger le formulaire à expédier à votre Caf. 

    Attention ! Ne tardez pas à faire votre demande de Cmg, car celle-ci sert de point de départ au versement du Cmg et de déclaration d’emploi à Pajemploi (Urssaf spécialisée pour les emplois de la petite enfance).


Etes-vous satisfait des informations données dans cette page ?

Merci. Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire.

Ce commentaire est anonyme, il nous aidera uniquement à améliorer le contenu de cette page.
Aucune réponse ne vous sera faite.
Pour toute question sur votre situation ou votre dossier, utilisez la rubrique Contacter ma Caf